Ne coupez pas le cordon ombilical immédiatement : les experts alertent

Et si l'on coupait le cordon trop vite ?
Et si l'on coupait le cordon trop vite ?
Alors que le cordon ombilical est généralement coupé dans les premières secondes suivant la naissance de l'enfant, les spécialistes recommandent d'attendre davantage.
A lire aussi
Il accuse Cyril Hanouna d'encourager le harcèlement scolaire : son coup de gueule fait le buzz
News essentielles
Il accuse Cyril Hanouna d'encourager le harcèlement...

Alors que depuis des décennies, les médecins s'évertuaient à couper le cordon ombilical dès la sortie de l'enfant, les experts sembleraient à présent recommander d'attendre un peu avant de rompre le lien qui unit le nouveau-né à sa mère. Jusqu'alors, les médecins pensaient que la section trop tardive suscitait une augmentation du flux sanguin placentaire, pouvant entraîner des complications telles que la détresse respiratoire néonatale ou la jaunisse. Or, il semble qu'une attente plus prolongée immuniserait pour l'enfant et sans risque de complications chez la mère comme chez l'enfant.

Ne pas couper le cordon trop vite

Aujourd'hui, dans la plupart des pays occidentaux, lorsqu'un bébé naît en bonne santé, l'acte est effectué dans les 10 à 15 secondes suivant sa venue au monde. Un rituel qu'il va falloir sérieusement songer à retarder un peu. En effet, d'après le Congrès américain des obstétriciens et gynécologues, il faudrait patienter entre 30 et 60 secondes avant de couper le cordon ombilical. Quelques secondes supplémentaires qui seraient grandement bénéfiques au nourrisson. Ce faisant, le placenta continuerait à acheminer du sang et des nutriments essentiels au développement cérébral du bébé, comme le fer, et ce durant plusieurs mois après la naissance limitant ainsi les risques de carences durant la première année de vie.

Or, comme le rapporte CNN, "un nombre croissant de recherches montrent que les bébés nés à terme et les prématurés peuvent tirer bénéficie de ce volume sanguin supplémentaire". Maria A. Mascola, docteur et auteure principale de cette nouvelle recommandation, déclare ainsi : "Nous savons depuis plusieurs années que chez les nouveaux-nés prématurés, le coupage tardif du cordon réduit le risque de plusieurs complications graves dues à la prématurité, comme l'anémie".


L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande d'ailleurs de son côté d'attendre désormais 60 secondes avant de couper le cordon qui relie l'enfant au placenta. Excepté dans les cas où le bébé est en souffrance respiratoire.