Peut-on être célibataire "trop longtemps" ?

Une femme dort seule à côté d'un ours en peluche.
Une femme dort seule à côté d'un ours en peluche.
Souvent perçus comme étant les moins chanceux ou les moins heureux, les célibataires sont un peu les dindons de la farce dans une société qui s'articule autour du bonheur à deux. Mais le célibat est-il mauvais s'il dure ?
A lire aussi
Peut-on être ami avec ses collègues de bureau ?
emploi
Peut-on être ami avec ses collègues de bureau ?

Pourquoi être célibataire est-il souvent considéré comme un problème, un désavantage, voire un échec social ? Nous quantifions constamment notre vie amoureuse en terme de délai ou durée, ce qui, dans l'inconscient collectif, apparaît davantage comme une réussite lorsque l'on est en couple que célibataire. Face à ce modèle de société et les codes archaïques qui la régissent, certains célibataires perdent confiance en eux et se renferment, perçus comme des laissés-pour-compte.

Alors crevons l'abcès : est-il "mauvais" de rester célibataire un long moment ? Selon Megan Stubbs, sexologue et experte relationnelle basée dans le Michigan (Etats-Unis), "il n'y a absolument aucun délai défini comme étant trop long pour être célibataire". Pour la simple et bonne raison qu'il n'existe pas non plus de définition précise du célibat. "Certaines personnes ont des amants, d'autres ont des relations de plusieurs mois qui ne deviennent jamais sérieuses", explique à son tour Carlen Costa, sexologue et psychothérapeute basée au Canada et citée par le site Refinery29. "Cela rentre-t-il dans la catégorie des célibataires ?"

Que voulez-vous faire de votre célibat ?

En fait, cette perception dépend de vous. Vous pouvez concevoir votre célibat comme une défaite personnelle ou alors, comme une période de (re)structuration durant laquelle vous bénéficiez de temps et de liberté pour vous recentrer sur vous-même et sur vos objectifs de vie. Dans les deux cas, vous êtes inévitablement entre deux : entre la relation passée et celle à venir. A vous de voir comment vous voulez optimiser cette période.

"Le plus important, explique Megan Stubbs, est d'identifier l'origine de cette pression sociale : vient-elle de votre cercle familial ? Avez-vous développé cette angoisse après avoir été invité(e) à un mariage ?" Une fois que vous comprendrez pourquoi vous avez peur de ce célibat longue durée, vous serez en mesure de comprendre pourquoi vous pensez que c'est un problème.

Une jeune femme seule lassée de voir des couples autour d'elle.
Une jeune femme seule lassée de voir des couples autour d'elle.

Les apparences sont parfois trompeuses

Sachez cependant que notre frustration résulte souvent du regard des autres et de l'effet de groupe. Le fait de vivre en communauté nous incite à nous comparer, à nous identifier, à nous ranger dans des cases. Pourtant, le fait d'être célibataire ne signifie pas que votre vie intime soit inexistante, que vous soyez malheureuse ou "anormale". De même qu'être en couple ne veut pas dire que ces duos nagent dans le bonheur. Vous pouvez d'ailleurs avoir une sexualité plus épanouie en tant que célibataire que vos copines en couple depuis 10 ans. Comme le fait de rencontrer votre moitié sur le tard ne signifie pas non plus que votre relation aura moins de valeur que celle de vos amis, ensemble depuis l'adolescence et peut-être déjà saturés l'un de l'autre.

Il n'existe aucun modèle de vie prédéfini contrairement à ce que l'être humain, dans son besoin de tout rationaliser, a imaginé et imposé avec les siècles. Pour la seule raison que nous sommes tous différents. Chacun de nous a son propre parcours. Nous évoluons tous différemment tout au long de notre vie, au rythme des événements et des rencontres. Le comprendre, c'est accepter de vivre pour soi et non en fonction de ce qui arrive dans la vie des autres.