Des parents appellent au boycott du film "Pierre Lapin"

Pourquoi les parents boycottent le film "Pierre Lapin"
Pourquoi les parents boycottent le film "Pierre Lapin"
Des parents américains et britanniques n'ont pas apprécié l'adaptation sur grand écran de ce classique de la littérature jeunesse. En cause ? Une scène qui se moquerait des allergies alimentaires.
A lire aussi
Harcèlement scolaire : "Les parents ont un rôle essentiel à jouer"
News essentielles
Harcèlement scolaire : "Les parents ont un rôle essentiel...

En France, le film Pierre Lapin, adaptation du classique de la littérature jeunesse signé Beatrix Potter, ne sortira au cinéma que le 4 avril prochain. Ce qui n'empêche pas cette nouvelle production des studios Sony Pictures d'être l'objet d'une vague de mécontentement sans précédent de la part des parents d'outre-Manche et d'outre-Atlantique.

Pourtant, à première vue, ce film mêlant images d'animation et prises de vue réelles, n'avait rien pour susciter la polémique. Signé Will Gluck, il raconte la lutte d'une bande de lapins pour pouvoir profiter des légumes du potager cultivés par le méchant fermier, Tom McGregor (Domhnall Gleeson).

Bande-annonce de "Pierre Lapin"

A priori, pas de quoi fouetter un chat, donc, si ce n'est une scène qui a profondément mécontenté les parents américains et britanniques. Dans ce fameux passage, les lapins attaquent le méchant fermier à coup de mûres, qui en avale malencontreusement une. Or, il est allergique à ce fruit, ce dont sont parfaitement au courant les petits héros. Victime d'un choc anaphylactique, une grave réaction allergique, il s'effondre avant de réussir à s'administrer in extremis un traitement.

Un appel au boycott

Cette scène a fait sortir de leurs gonds des associations de malades souffrant d'allergies alimentaires. Pour celles-ci, le film Pierre Lapin se moque ouvertement des allergies alimentaires, qui doivent au contraire être prises au sérieux.

Sur Facebook, l'association américaine Kids with Food Allergies Foundation a écrit un long message destiné à Sony Pictures. "Cela encourage le public à ne pas prendre au sérieux les risques de réactions allergiques [...] et pourrait entraîner des actions susceptibles de porter atteinte à une personne allergique", peut-on lire.

"Au sujet de la polémique autour de 'Pierre Lapin' : l'anaphylaxie tue. Les enfants reproduisent ce qu'ils voient. Les aliments auxquels les gens sont allergiques sont facilement accessibles (facilement jetés aussi). Je ne pense pas que ce soit juste un énorme manque d'humour. Je ne pense pas non plus qu'il y ait eu de mauvaise intention de la part des cinéastes", écrit le présentateur de l'émission TV Doctor, Christian Jenssen.


Appelant au boycott du film, les associations expliquent aussi craindre une recrudescence du harcèlement scolaire envers les enfants présentant des allergies alimentaires. ""Se moquer des allergies montre un sérieux manque de compréhension au sujet de la gravité des allergie", a déclaré au Guardian Carla Jones, présidence de l'association Allergy UK.

"En tant que maman d'un bambin allergique à plein d'aliments, ça me dégoûte que Sony fasse une blague sur le fait de jeter un allergène sur un individu souffrant d'allergie alimentaire. Le faire est un crime d'agression. Quel genre de message cette scène envoie-t-elle aux enfants ?", s'inquiète aussi sur Twitter une mère de famille britannique.

Face à l'ampleur prise par la polémique, le studio Sony Pictures est rapidement sorti de son silence pour présenter publiquement ses excuses. "Les allergies alimentaires sont un problème sérieux. Notre film n'aurait pas dû dévaloriser l'allergie aux mûres de M. McGregor, ennemi juré de Pierre Lapin, même de manière humoristique, reconnait le studio dans un communiqué transmis à l'Associated Press dimanche 11 février. Nous regrettons sincèrement de n'avoir pas été mieux informés et sensibles sur ce sujet et nous nous excusons sincèrement."