Primaire de la gauche : revoir le débat Benoît Hamon-Manuel Valls en replay (25 janvier)

Primaire de la gauche : revoir le débat Benoît Hamon-Manuel Valls en replay (25 janvier)
Primaire de la gauche : revoir le débat Benoît Hamon-Manuel Valls en replay (25 janvier)
Mercredi soir, Manuel Valls et Benoît Hamon s'affrontaient dans le seul débat de l'entre-deux tours de la primaire de la gauche. Retransmis en direct sur TF1, France 2 et France Inter, il est à revoir en replay.
A lire aussi
Guerre et Paix : revoir l'épisode 3 en replay (1er janvier)
television
Guerre et Paix : revoir l'épisode 3 en replay (1er janvier)

Trois jours après les résultats des votes au premier tour de la primaire de la Belle Alliance populaire, Benoît Hamon et Manuel Valls se sont retrouvés mercredi soir pour un unique débat avant le second tour.

Très attendu, ce duel entre Benoît Hamon et l'ex-Premier ministre s'est déroulé dans un climat cordial malgré les nombreux points de divergence entre les deux candidats.

Parmi les désaccords qui les opposent, le revenu universel proposé par Benoît Hamon, et qui a occupé une grande partie du débat. Une nouvelle fois, Manuel Valls s'est opposé fermement à son ancien ministre de l'Éducation en fustigeant son "message de découragement" et "d'abdication" face à la montée du chômage. Manuel Valls préfère lui miser sur la défiscalisation des heures supplémentaires. Face aux attaques, Benoît Hamon a tenu sa ligne, affirmant que la "raréfaction du travail a commencé. Je pense qu'il vaut mieux anticiper un processus, qui à ce qu'on se trompe, en équipant ceux qui connaissent ces nouvelles formes de travail".

Autre point de friction : la définition que se font les deux candidats de la laïcité. Alors que le camp Valls n'a pas hésité à attaquer violemment Benoît Hamon ces jours derniers, le qualifiant d' "islamo-gauchiste" et de "candidat des frères musulmans", le favori à la primaire s'est vivement défendu. "Je ne fais pas partie de ceux qui, dans notre pays, ceux que j'appelle les néoconservateurs, pensent que, dans la République, un bon musulman est un musulman qui ne serait pas musulman", a-t-il notamment déclaré, tandis que Manuel Valls a lui revendiqué "la laïcité de Caroline Fourest et d'Elisabeth Badinter".

Le "Penelopegate", affaire d'emploi fictif à l'Assemblée nationale dans laquelle est prise le couple Fillon a aussi été abordé. Sur ce point, les deux candidats sont d'accord pour interdire l'emploi par un parlementaire d'un parent proche. "Vous imaginez le général de Gaulle employer tant Yvonne à l'Elysée ? Au-delà de la boutade, c'est un enjeu majeur. Il faut des règles", a affirmé Manuel Valls.

Si vous avez manqué le débat de l'entre-deux tours de la primaire de la gauche, vous pouvez dès maintenant le visionner en replay sur le site de TF1 et celui de France 2.

À voir
Aussi