Quand les femmes célèbrent leur corps post-partum sur Instagram

Une femme tient son ventre et entoure ses vergetures.
Une femme tient son ventre et entoure ses vergetures.
Des milliers de femmes, lassées des standards de beauté, ont choisi d'assumer et de célébrer leur corps post-accouchement sur un compte Instagram. "Take back post-partum" leur permet de montrer fièrement les petites marques qui prouvent qu'elles ont donné la vie.
A lire aussi
Elle photographie le corps des femmes post-accouchement pour les encourager à s'aimer
News essentielles
Elle photographie le corps des femmes post-accouchement...

Entre 50 et 90% des mamans gardent des petites marques de leur grossesse. Un phénomène parfaitement naturel puisque lorsqu'elles sont enceintes, le corps sécrète plus de cortisol, une hormone qui fragilise les fibres élastiques. L'état naturel de la peau, qui est constituée de trois couches (l'épiderme, le derme et l'hypoderme) se modifie en s'étirant, devient moins résistant et craque à plusieurs endroits. Les vergetures sont alors situées au niveau du derme.

De même, le ventre ne dégonfle pas tout de suite après l'accouchement et ramollit. Les jambes peuvent être encore gonflées. Certaines voient également des varices apparaître à la surface de leur peau pendant la grossesse, un phénomène lié à la pression qu'exerce l'utérus sur les veines du bassin ou aux hormones.

Un hashtag pour assumer son corps

Beaucoup de femmes portent ces petites marques de vie sur le ventre, les seins, les cuisses ou les hanches et pâtissent des stigmates de la société. Alors que les marques de cosmétiques redoublent d'imagination pour créer des soins anti-vergetures et amincissants, que les mannequins et les fitgirls se targuent d'afficher leur silhouette parfaite quelques semaines seulement après leur accouchement, un mouvement né sur Instagram encourage les jeunes mamans à se montrer telles qu'elles sont.

Le compte Instagram Take Back Post-partum, porté par le hashtag du même nom, compile les photos post-accouchement de milliers de femmes à travers le monde qui ont envie d'assumer leur corps tel qu'il est devenu et de se le réapproprier. Elles posent sans complexe, parfois en sous-vêtements, dévoilant surpoids, cellulite et vergetures. Autant de preuves qu'elles ont donné la vie.

"Le miracle de la vie"

L'une des internautes publie une photo de son ventre plein de vergetures sur lequel reposent ses jumeaux et rend hommage à ce que son corps a réalisé. "Seize mois après ma double grossesse, 30 kilos perdus en peu de temps (...) Une césarienne, un excès de peau, des bandeaux de grossesse et une séparation abdominale (séparation des muscles des grands droits, soit de la tablette de chocolat, ndlr). C'est moi. Le miracle de la vie".

 

"J'aime être une femme"

Une autre internaute, en publiant une photo de son ventre entouré de ses enfants, se réjouit du moment de détente qu'elle passe avec eux dans le salon et affirme s'assumer telle qu'elle est.

"Je suis qui je suis, avec des vergetures et tout... et ils m'aiment quand même. La beauté est que je suis enfin à un moment de ma vie où je ne me sens pas dans le besoin d'être parfaite pour plaire à quiconque. Que je peux apprécier et aimer la peau dans laquelle je me trouve. Et même si je m'entraîne beaucoup et essaie de prendre soin de mon corps, cela ne change rien au fait que je suis encore à l'aise dans ma peau. Ce corps a fait des choses miraculeuses et continue de grandir, d'accoucher et de nourrir mes enfants. J'aime être une femme mariée, une mère ... et une FEMME".

Un compte Instagram body positive, sorte de petit musée de la maternité, qui rassure, enchante, émeut.