Renault lance un vernis à ongles à assortir à sa voiture : vous avez dit sexiste ?

Renault lance un vernis à ongles à assortir à sa voiture : vous avez dit sexiste ?
Renault lance un vernis à ongles à assortir à sa voiture : vous avez dit sexiste ?
Pour faire la promo de sa nouvelle Twingo, Renault a décidé de clairement cibler les femmes en commercialisant des vernis à ongles assortis à la carrosserie. Autant vous dire qu'on s'en serait bien passées.
A lire aussi
Ce vernis à ongles est la nouvelle star de Pinterest
News essentielles
Ce vernis à ongles est la nouvelle star de Pinterest

Depuis quelques temps maintenant, certaines marques ont fait le pari de se repositionner par rapport à leurs concurrents en embrassant la cause féministe. C'est le cas d'Always par exemple, dont les publicités incitent les filles et les femmes à devenir qui elles veulent et à dépasser leurs limites. Plus récemment, c'est la marque de voiture Audi qui a surpris en dévoilant lors du Super Bowl une publicité résolument Girl Power.

Quatrième groupe automobile mondial, Renault aurait dû en prendre de la graine avant de dévoiler sa campagne publicitaire pour la nouvelle Twingo. Mise en ligne mardi 12 juin, le spot publicité pour le nouveau modèle de Twingo a clairement choisi sa cible : les femmes actives et urbaines. Mais plutôt que de les valoriser en les voyant se rendre, par exemple, sur leur lieu de travail et être maîtresses de leur destin, Renault a préféré s'approprier tous les clichés sexistes. Surjouant le côté "girly" comme pourrait le faire une pub de parfum, le spot met en scène une fille au physique de mannequin qui assortit son vernis à ongles à la couleur de sa Twingo. Car c'est là la grande subtilité : en plus de vendre des voitures, Renault s'est associé au designer de cosmétiques De Bangly pour commercialiser le Twingo Nail Polish, un vernis à ongles qui s'accorde à la carrosserie des voitures.

La pub Renault pour le Twingo Nail Polish

Pratique pour se vernir les ongles et matcher avec sa bagnole, dit la pub, mais aussi pour rectifier tous les petites rayures que l'on pourrait faire en roulant en ville. Car il semble entendu pour Renault que les femmes sont incapables de faire un créneau sans endommager leur Twingo. On rappellera simplement à Renault que 82% des auteurs présumés d'accidents mortels sont des hommes.

Notons aussi que le choix de l'association femme et Twingo n'est pas anodin de la part de Renault. Pas question pour le constructeur d'imaginer une femme au volant d'un de ses modèles berline ou coupé. Il est bien entendu que les femmes ne conduisent que des petites voitures "trop mimi" dans lesquelles elles peuvent faire des retouches maquillage.

Et comme si ça ne suffisait pas avec les clichés sexistes, Renault en a remis une couche dans son communiqué de presse. Morceaux choisis :

"Pétillante, pratique et colorée, Twingo est l'arme urbaine des femmes actives. Des femmes aussi très pointues sur la mode et soucieuses de leur style [...] Ce petit objet d'un genre nouveau s'invitera très facilement dans un sac à main. Il reste maintenant aux femmes actives de veiller à ne pas se faire piquer son vernis par son homme."

Sur Twitter, les internautes n'ont pas attendu pour dénoncer le sexisme de Renault :

Contacté par la rédaction de 20 Minutes, le service communication du groupe s'est défendu en affirmant que "le vernis en tant que retoucheur de carrosserie n'est pas pensé à destination exclusive des femmes. L'objectif est avant tout de faciliter la vie de ses clients, qu'ils soient hommes ou femmes. D'ailleurs, ce vernis n'est disponible qu'en boutique Renault et n'est pas distribué dans les enseignes de cosmétiques féminins."

Pas vraiment convaincant.