Une mannequin appelle au boycott du défilé Victoria's Secret

Défilé Victoria's Secret 2017
Défilé Victoria's Secret 2017
Considérée comme plus size dans le milieu de la mode, la mannequin australienne Robyn Lawley appelle le public à boycotter l'un des défilés de mode les plus regardé de l'année : le défilé de lingerie Victoria's Secret.
A lire aussi
Cette mannequin assume pleinement son strabisme et devient la it-girl du moment
News essentielles
Cette mannequin assume pleinement son strabisme et...

"Aidez-moi à changer les mentalités de Victoria's Secret pour être plus divers et inclure plus de formes et tailles corporelles sur leurs pistes de podium !" C'est avec ce message posté sur le 17 octobre, que la mannequin australienne Robyn Lawley, considérée comme plus size dans le milieu de la mode (elle fait du 42-44 wahou !), a interpellé ses 190 000 abonné·es Instagram.

Associée à une marque de sous-vêtements toutes tailles, Third Love, la top a lancé une pétition pour boycotter le défilé de mode Victoria's Secret qui aura lieu début novembre à New York. Véritable show spectaculaire, c'est l'un des événements majeurs de l'année en matière de mode.

Sauf que Robyn Lawley dénonce un diktat de beauté de la célèbre marque de lingerie qui, chaque année, présente des corps très stéréotypés, censés représenter LE modèle de beauté féminine : des silhouettes minces, élancées et souvent blanches.

Pour dénoncer cette uniformisation du corps féminin, Robyn Lawley épingle la marque de lingerie : "Victoria's Secret a dominé l'espace pendant près de 30 ans en disant aux femmes qu'il n'y a qu'un seul type de corps beau. [...] Il est important d'encourager la diversité pour le bien de nos futures filles."

Robyn Lawley appelle donc au boycott de la marque : "Jusqu'à ce que Victoria's Secret s'engage à représenter TOUTES les femmes sur scène, j'appelle à un boycott complet du défilé de mode cette année. Il est temps que Victoria's Secret reconnaisse le pouvoir d'achat et l'influence des femmes de TOUS âges, formes, tailles et ethnies."

En France seulement, la moitié des femmes, et donc des consommatrices, fait du 42 et plus. La moitié ! Pourtant, la grandes majorité des marques arrêtent leurs tailles au 42. Ce qui exclut de très nombreuses femmes.

"Nous sommes toutes des anges"

Alors Robyn Lawley souligne le pouvoir des "consomm'actrices" : "Le regard féminin est puissant, et ensemble, nous pouvons célébrer la beauté de notre diversité. Il était temps que Victoria's Secret célèbre les clients qui alimentent ses résultats financiers."

Pour encourager ses abonné·es Instagram à suivre le mouvement et pour faire pression sur Victoria's Secret, la mannequin australienne a demandé aux internautes de se prendre en photo "beau et belle et non retouché·es", et d'y apposer le mot clé #Weareallanglels ("Nous sommes tous et toutes des anges"). En effet, les mannequins de Victoria's Secret sont appelées des "anges".

Plusieurs internautes ont posté leur photo sur Instagram.

Pour chaque photo d'internautes mise en ligne avec le mot clé #Weareallangels, la marque de lingerie Third Love, qui accompagne Robyn Lawley dans sa démarche, donnera un soutien gorge à des femmes sans-abri en Australie.

En parallèle de cette action sur Instagram, la mannequin a lancé une pétition. Elle y précise qu'elle ne veut pas de ces stéréotypes pour sa fille : "Je refuse de la laisser grandir avec ces idéaux limités, le potentiel qu'elle pourrait ne pas réaliser dans la vie en s'inquiétant davantage de s'adapter à cette idée ridicule qu'une taille de soutien-gorge est plus importante que sa santé physique et psychologique !"

Avant d'en appeler à ceux et celles qui lisent ses lignes : "Voulez-vous que vos filles ressentent la même chose ?"

La pétition lancée le 17 octobre a recueilli pour l'instant 1167 signatures ce lundi 22 octobre.

Ça n'est pas la première fois que la marque américaine de lingerie est mise en cause. En 2014, elle avait interdit à une journaliste de poser de questions "féministes" à ses "Anges". Les associations féministes s'étaient également émues d'une campagne la même année présentant des mannequins filiforme avec le slogan "Corps parfait".

À voir
Aussi