Voici les photos d'animaux sauvages les plus drôles de l'année

La photo d'un castor heureux de Penny Palmer.
La photo d'un castor heureux de Penny Palmer.
Les 40 finalistes du "Comedy Wildlife Photo Awards 2017", un jeu concours compilant les photos d'animaux les plus drôles, ont été sélectionnés. Le gagnant sera nommé le 14 décembre prochain. En attendant, voici quelques-unes des meilleures photos en lice.
A lire aussi
Monsieur Macron, voici toutes ces fois où la France a été "prête" pour #MeToo
News essentielles
Monsieur Macron, voici toutes ces fois où la France a été...

Les finalistes du concours de photographie Comedy Wildlife Photography Awards ont, cette année encore, capturé des moments très drôles. Les clichés des potentiels vainqueurs de l'édition 2017 de ce bêtisier annuel qui consiste à photographier les animaux sauvages dans une situation comique, ont été dévoilés. En 2016, le gagnant l'avait emporté en photographiant un rongeur traversant la route les joues remplies de nourriture. Outre le fait de faire rire, ce concours vise également à sensibiliser sur la protection de la faune et la flore. Car ces photos, aussi drôles soient-elles, sont souvent réalisées dans de magnifiques endroits, où les animaux sont dans leur état naturel.

Cette année, plus de 3 500 oeuvres provenant de 86 pays ont été soumises au concours, lancé par les photographes Paul Joynson-Hicks et Tom Sullam. Le nom du gagnant sera annoncé le 14 décembre prochain. Selon le site mnn, celui-ci remportera un safari d'une semaine au Kenya. "La conservation a toujours été au coeur de la compétition", a déclaré Tom Sullam dans un communiqué. "Mais nous vivons dans un pays où la faune sauvage est parmi les plus belles au monde - la Tanzanie - et nous voyons à quel point les actions humaines peuvent la détruire".

L'otarie morte de rire

Parmi ces photos hilarantes, on retrouve celle d'un certain Brian Valente qui est parvenu à immortaliser une otarie couchée au sol la gueule ouverte. On penserait presque que le mammifère est en train de rire.

Une otarie photographiée par Brian Valente.
Une otarie photographiée par Brian Valente.

Le requin tout sourire

Le requin d'Eugene Kitsios est également très drôle. Photographié de face, il nous donne l'impression d'afficher un grand sourire.

Un requin phographié par Eugene Kitsios.
Un requin phographié par Eugene Kitsios.

Le débat

La photo de Barb D'Arpino illustrant ces quatre petits oiseaux nous permet de découvrir les expressions qu'ils peuvent avoir et dont nous ne nous apercevons pas en temps normal.

Photo de Barb D'Arpino.
Photo de Barb D'Arpino.

Au coeur du froid

Puis il y a ce magnifique cliché d'un ourson polaire accroché au derrière de sa mère. Magnifique.

Photo de Daisy Gilardini d'un ourson polaire et de sa mère.
Photo de Daisy Gilardini d'un ourson polaire et de sa mère.

"Il a le regard qui tue"

Arkaprava Ghosh a réussi l'exploit de photographier ce joli crabe au regard revolver. Un incroyable cliché qui mérite sa place parmi les 40 finalistes.

La photo de Arkaprava Ghosh.
La photo de Arkaprava Ghosh.

Pour une meilleure vue

Jean-Jacques Alcalay a immortalisé un gnou perché en hauteur sur ses compères. Hilarant !

La photo d'un gnou réalisée par jean-Jacques Alcalay.
La photo d'un gnou réalisée par jean-Jacques Alcalay.

Un duo improbable

Adorable ! Cette photo de deux otaries mouillées, prise par George Cathcart, fait également partie des clichés en lice pour la final. Et on comprend pourquoi...

Une photo de George Cathcart.
Une photo de George Cathcart.
À voir
Aussi