Voici pourquoi les bébés danois pleurent moins que les autres

Pourquoi les bébés danois pleurent moins que la moyenne
Pourquoi les bébés danois pleurent moins que la moyenne
Saviez-vous qu'il y a des pays où les nourrissons pleurent moins que les autres ? C'est ce qui ressort d'une récente étude britannique où l'on apprend, par exemple, que les petits Anglais auraient tendance à pleurer beaucoup, contrairement aux bébés danois. Mais comment expliquer cette disparité lacrymale ?
A lire aussi
Les Parisiennes sont maman plus tard et ont moins de bébés que les autres Françaises
femmes
Les Parisiennes sont maman plus tard et ont moins de...

Evidemment, tous les bébés pleurent. Manquant de moyens de s'exprimer, ils vont avoir tendance à le faire pour informer qu'ils ont faim, soif, trop chaud, trop froid, mal quelque part, peur, envie d'être changés, câlinés. Bref, tout cela donne lieu à beaucoup de cris et de larmes les premiers mois. Toutefois, selon le pays de naissance de l'enfant, il aura tendance à verser plus ou moins de larmes. En effet, les résultats d'une récente étude conduite par des chercheurs britanniques qui viennent d'être publiés dans la revue Journal of Pediatrics a montré que les bébés danois, allemands et japonais pleuraient moins que les autres nourrissons de par le monde. A l'inverse, les bébés britanniques, canadiens et italiens, pleurent, eux, davantage.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont comparé plusieurs études portant sur près de 9 000 nouveaux-nés issus de divers pays. Ils ont alors constaté que les états de crise - soit plus de trois heures de pleurs par jour pendant au moins trois jours par semaine - se manifestaient chez 28% des nourrissons anglais durant leurs deux premières semaines de vie, puis grimpaient à plus de 34 % lorsqu'ils avaient entre trois et quatre semaines. Chez les petits Italiens, le taux de larmes est de 20,9% lorsqu'ils ont environ 2 mois.

Parents heureux = enfants plus apaisés ?

On savait déjà que le Danemark était le pays où les gens se sentaient le plus heureux, on apprend à présent que les petits Danois (qui sont également les plus heureux à l'école) pleurent peu durant leurs premiers mois de vie. Et si les Danois sont les plus heureux, c'est aussi en raison de la bonne qualité de vie dont ils jouissent, comme le souligne Jessica Joelle Alexander, experte danoise dans l'univers de la parentalité et coauteur de "The Danish Way of Parenting". Elle explique ainsi que dans ce pays scandinave, tout est mis en place pour que les parents élèvent leurs enfants dans les meilleures conditions.

"La première année de la vie d'un enfant est considérée comme très importante au Danemark. Les parents danois sont beaucoup moins stressés parce qu'ils obtiennent un bon congé de maternité et de paternité."

Et, en effet, bénéficier d'un congé parental satisfaisant (18 semaines au Danemark contre 16 semaines en France) permettrait d'être moins stressés et d'avoir plus de temps pour soi et pour profiter de son enfant, établir des liens avec lui, ce qui pourrait expliquer que les petits Danois soient plus calmes.

Mais, selon les chercheurs, d'autres facteurs tels que l'environnement, la génétique ou l'alimentation pourraient également influer sur les pleurs des bébés.