Voilà pourquoi il ne faut pas offrir trop de jouets aux enfants

Trop de jouets est mauvais pour le développement des tous-petits
Trop de jouets est mauvais pour le développement des tous-petits
Selon une récente étude, les enfants qui auraient trop de jouets à leur disposition seraient moins créatifs et attentifs que les autres.
A lire aussi
Catalogues de jouets de Noël : pourquoi tant de sexisme ?
News essentielles
Catalogues de jouets de Noël : pourquoi tant de sexisme ?

C'est l'étude qui va ravir les parents qui n'ont pas encore commencé à acheter les cadeaux pour leurs rejetons et faire culpabiliser ceux qui, depuis des semaines, écument les magasins de jouets pour combler leurs enfants en cherchant méticuleusement, rayon après rayon, les jouets qu'ils ont mis sur leur liste au père Noël.

Selon une étude menée par des chercheurs de Toledo, aux États-Unis, et récemment publiée dans la revue Infant Behaviour and Development, acheter trop de jouets aux enfants serait mauvais pour leur développement. Ils ont en effet constaté que "l'abondance de jouets réduisait la qualité de jeu des tout-petits" et qu'avoir moins de jouets à leur disposition "pourrait les aider à mieux se concentrer".

Pour parvenir à cette conclusion, les ergothérapeutes ont recruté 36 bambins et les ont invités à jouer dans une pièce pendant une demi-heure, avec 4 jouets ou 16 jouets. Ces derniers ont constaté que les enfants étaient beaucoup plus créatifs quand ils avaient moins de jouets pour jouer. Ils ont également joué avec chacun d'eux deux fois plus longtemps, recherchant davantage de façons de les utiliser pour s'amuser.

Moins de jouets pour plus de créativité et d'attention

"Cette étude visait à déterminer si le nombre de jouets dans les environnements des tout-petits influe sur la qualité de leur jeu", a expliqué le Dr Carly Dauch et principal auteur de l'étude à la revue Infant Behavior and Development. "Le plus grand nombre d'incidences de jeu dans le cas où 16 jouets sont mis à leur disposition a semblé interférer avec la durée et la profondeur du jeu. D'autres jouets présents peuvent avoir créé une source de distraction externe", poursuit le chercheur, qui préconise aux parents, mais aussi aux écoles et aux crèches de ne pas laisser trop de jouets à disposition des enfants. Mieux vaut n'en sortir que quelques-uns à chaque session de jeu et procéder à un roulement régulier des jouets pour encourager les enfants à être plus créatifs et à améliorer leur capacité d'attention.

"Pendant la petite enfance, les enfants développent leur capacité d'attention, mais peuvent ne pas être en mesure d'en maîtriser un contrôle plus élevé. Leur attention et, par conséquent, leurs jeux peuvent être perturbés par des facteurs dans leur environnement qui présentent une distraction. Les résultats de la présente étude suggèrent qu'une abondance de jouets peut créer une telle distraction."

"Lorsqu'ils disposent de moins de jouets dans l'environnement, les tout-petits se livrent à des périodes de jeu plus longues avec un seul jouet, ce qui leur permet de mieux explorer et de jouer de façon plus créative", conclut le chercheur.