Voilà pourquoi l'automne est la (vraie) saison des amoureux

Voilà pourquoi l'automne est la (vraie) saison des amoureux
Voilà pourquoi l'automne est la (vraie) saison des amoureux
Nombreux sont ceux et celles à affirmer que l'été et le printemps sont des saisons propices à l'amour. Mais si la vraie saison des amours était en fait l'automne ? Du moins, c'est ce qu'affirment plusieurs études scientifiques.
A lire aussi
Voilà pourquoi manger des sushis peut s'avérer dangereux
News essentielles
Voilà pourquoi manger des sushis peut s'avérer dangereux

Moral au beau fixe, corps dénudés, esprit léger, envie de faire la fête. Traditionnellement associés au retour des beaux jours et à une grande période de vacances, le printemps et l'été ont à première vue toutes les qualités pour prétendre au titre de "saisons des amours". Mais il se pourrait que la saison la plus propice aux amours soit en fait l'automne. Plusieurs études scientifiques nous expliquent pourquoi.

L'automne, saison des comédies à l'eau de rose ?

Selon une étude réalisée en 2012 par des chercheurs de l'université des sciences et technologies de Hong-Kong, l'automne serait la période idéale pour se réchauffer le corps et l'esprit. Et ce serait vers les comédies romantiques que nous nous tournerions pour trouver ce type de réconfort, affirment les chercheurs. D'ailleurs, les histoires d'amour au cinéma qui ont pour cadre la saison orangée ne manquent pas : Un Automne à New York (2000), Sweet November (2001), Le Temps d'un automne (2002)...

En automne, les hommes redoublent d'efforts pour nous séduire

Selon une étude publiée en 2008 dans la revue Perception, les hommes feraient davantage d'efforts pour séduire les femmes pendant la période automnale, car ces dernières s'habillent plus chaudement et sont donc moins enclines à dévoiler leur corps. Selon l'étude, les hommes seraient donc plus attentifs aux pouvoirs du charme féminin en automne plutôt qu'en été.

Voilà pourquoi l'automne est la (vraie) saison des amoureux
Voilà pourquoi l'automne est la (vraie) saison des amoureux

Pic automnal de testostérone

En 2002, des scientifiques norvégiens et allemands se sont penchés sur la manière dont notre taux de testostérone (la fameuse hormone de l'amour) varie au fil des saisons. Et selon leurs observations, c'est en automne que notre corps enregistre le taux de testostérone le plus élevé. Publiée dans The Journal of Clinical Endocrininology and Metabolism (JCEM), l'étude suppose que ce phénomène pourrait être lié à une réminiscence animale, qui correspondrait à une période de rut similaire à celle que connaissent les animaux.

Le phénomène de "l'amour automnal" se vérifie également sur les sites de rencontres. En effet, selon une enquête du site EliteSingles citée par Refinery29, 38% des utilisateurs affirment être plus motivés pour trouver un partenaire en automne, contre 31% en été. Sans doute une période plus propice au cocooning qui, il faut bien l'admettre, se révèle bien plus agréable à deux.

Que les célibataires ne désespèrent donc pas : elles sont peut-être à deux doigts de rencontrer l'amour au cours des prochaines semaines.