Vos photos de couple en disent long sur votre bonheur

Ces couples sont plus heureux que les autres
Ces couples sont plus heureux que les autres
Contrairement aux apparences, afficher son amour sur les réseaux sociaux n'est pas signe que nos deux petits coeurs battent la chamade. Ce serait même tout le contraire d'après les chercheurs.
A lire aussi
Sylvie Tellier : comblée par son couple avec Laurent et ses deux enfants (photos)
couple
Sylvie Tellier : comblée par son couple avec Laurent et...

Ce ne sont pas toujours les signes extérieurs de bonheur qui sont les plus réalistes. Ils sont parfois même trompeurs. Prenez ces couples qui s'affichent sur les réseaux sociaux régulièrement, semblant vivre l'amour fou 365 jours par an : cela serait un leurre. Notre vie de couple a l'air peut-être moins parfaite que la leur, moins filtrée aussi, et pourtant, ne pas afficher notre amour sur la toile serait signe que justement, tout va bien entre nous et notre partenaire. Et que l'on n'a rien à prouver aux autres.

Les apparences sont trompeuses

Evidemment, on se dispute comme chaque couple pour des broutilles et on vit aussi des hauts et des bas. Et évidemment, c'est énervant, déprimant même, de voir des couples bronzés, s'enlaçant les pieds dans l'eau (turquoise) sur Instagram alors que notre homme est en caleçon-chaussettes en train de bindge-watcher des séries sur le canapé.

Toutefois, selon une nouvelle étude, il s'avère que les couples qui ne publient rien concernant leur relation sur les réseaux sociaux seraient plus heureux que les autres. Et ce, avec ou sans mer turquoise.

Ceci étant dit, rassurez-vous, s'il vous arrive de poster une photo de vous deux parce que vous vous trouvez trop mignons, drôles ou dans un endroit qui mérite que le monde entier (ou presque) le voit, il n'y a là rien d'alarmant, tout le monde le fait. Finalement, tout est question de fréquence... et de temps de connexion.

Gare à la surconnexion

Les études montrent d'ailleurs qu'il ne s'agit pas seulement de ne pas trop livrer de sa vie de couple sur les réseaux sociaux mais de ne pas consacrer trop de temps tout court à Instagram, Facebook et consorts. En effet, il s'avère que ceux qui utilisent moins les médias sociaux seraient plus satisfaits de leur vie parce qu'ils sont plus pleinement présents, au lieu de poster sur ce qu'ils pourraient vivre. Les gens qui postent trop régulièrement des photos seraient plus déprimés que la moyenne tout simplement parce qu'ils ne peuvent s'empêcher de comparer leur vie à celle des autres, en images, depuis leur écran.

Le vrai bonheur n'a pas besoin de likes

Enfin, lorsque l'on est dans une relation vraiment heureuse, on n'éprouve moins le besoin de le prouver aux autres, cela n'a pas d'important que les autres valident - à coups de "j'aime" - notre union. De fait, on ne ressent pas le besoin de publier constamment des photos de nous et notre chéri sur Instagram.

De quoi nous donner envie d'aller faire un tour sur notre profil et de nous auto-stalker afin de jauger l'état de notre amour... et celui de nos couples d'amis si photogéniques, aussi, en passant.