Votre passion pour les plantes vous fera vivre plus longtemps

Votre passion pour les plantes vous fera vivre plus longtemps
Votre passion pour les plantes vous fera vivre plus longtemps
Une nouvelle étude réalisée par l'École de santé publique d'Harvard montre que les femmes ayant des plantes vertes chez elles vivraient plus longtemps que la moyenne.
A lire aussi
Boire du gin tonic permettrait de vivre plus longtemps
News essentielles
Boire du gin tonic permettrait de vivre plus longtemps

Votre passion dévorante pour les succulentes et votre envie de transformer votre intérieur en un paradis de verdure pourraient bien vous valoir de vivre plus longtemps que la moyenne.

Selon une nouvelle étude publiée par la Harvard's School of Public Health, les plantes et espaces verts seraient non seulement bons pour notre moral et notre santé, mais permettraient aussi d'accroître significativement notre espérance de vie. Leurs recherches montrent également que les femmes étant entourées de végétations étaient moins souvent sujettes à la dépression, avaient un engagement social plus élevé et pratiquaient davantage une activité physique.

Pour parvenir à cette étonnante conclusion, les chercheurs ont suivi pendant huit ans 100 000 femmes américaines dans leurs habitudes de vie. Il s'est avéré que les femmes vivant près d'espaces verts et accordant chez elles une place aux plantes présentaient un taux de mortalité de 12% plus faibles que celles vivant dans un environnement sans verdure.

Comment expliquer les bienfaits des plantes sur notre santé mentale et physique ? Les chercheurs avancent que la diminution des risques de développer une dépression pourrait résulter du temps passé dans les espaces verts : en passant du temps à l'extérieur et soleil, nous ferions une cure de vitamine D, qui contribue à réduire les états dépressifs. Fréquenter les espaces verts permet aussi de rencontrer du monde, de sociabiliser, et enfin d'être physiquement plus actif et donc susceptible d'être en meilleure santé.

Faire de l'exercice améliore également la fonction cognitive, l'apprentissage et la mémoire. Les activités de plein air peuvent aider à atténuer les symptômes de la maladie d'Alzheimer et de la démence. En outre, les environnements plus verts ont généralement des niveaux de pollution plus faibles, ce qui signifie que le risque de maladie respiratoire peut être réduit. Alors, sortez régulièrement et profitez de la nature !