Vous avez de la graisse autour des hanches ? Ce serait bon pour votre santé

La graisse autour des fesses et des hanches pourrait protéger votre coeur
La graisse autour des fesses et des hanches pourrait protéger votre coeur
Marre de la graisse qui vient se loger dans vos cuisses et vos hanches ? Vous avez peut-être tort, car elle pourrait protéger votre coeur. C'est la science qui le dit !
A lire aussi
"Par Instinct" : deux parcours de femmes autour du désir de maternité
News essentielles
"Par Instinct" : deux parcours de femmes autour du désir...

Faire du sport et manger équilibré n'est pas bon uniquement pour maintenir sa ligne. C'est également essentiel pour se protéger de certaines pathologies comme le diabète. Tout cela, nous le savons depuis longtemps. Mais d'après une étude allemande publiée récemment dans la revue scientifique Cell Metabolism, il semblerait que l'embonpoint logé dans les parties inférieures de notre corps pourrait justement nous protéger des maladies cardiovasculaires.

Effet "barrière"

Des chercheurs spécialistes des maladies métaboliques de l'hôpital universitaire de Tübingen ont étudié la santé de 1000 patients à l'indice de masse corporelle normal (c'est-à-dire compris entre 18,5 et 25). Les participants avaient deux points en commun : ils étaient tous atteints de pathologies cardiovasculaires et n'avaient pas (ou peu) de graisse dans les parties inférieures du corps, que ce soient les hanches, les fesses ou les cuisses. Les chercheurs en sont donc arrivés à la conclusion que la graisse stockée dans ces zones possède certaines vertus protectrices.

"Les hanches et les cuisses offrent un stockage "sûr" pour le gras, l'empêchant d'aller dans le sang et d'atteindre les organes ", explique le docteur Norbert Stefan, co-auteur de l'étude. Contenue dans ces zones du corps, la graisse aurait donc peu de chances de remonter près du foie, du pancréas ou du coeur, des organes directement touchés par les pathologies cardiovasculaires. La graisse abdominale est en revanche bien plus mauvaise pour le corps, car elle ne produit pas cet effet "barrière", précisent les chercheurs. L'hypothèse selon laquelle les fesses et les hanches charnues protègent le coeur s'applique donc uniquement chez des personnes minces, soulignent le scientifique.

Une hormone protectrice cachée dans la graisse des hanches

En 2010, une étude britannique réalisée par des chercheurs de l'Université d'Oxford publiée il dans l'International Journal of Obesity et relayée par le site Slate parvenait exactement aux mêmes résultats. Cette fois, les chercheurs se sont intéressés aux cytokines, des molécules composées de glucides et de protéines qui interviennent lorsque la graisse contenue dans une partie du corps s'évapore.

Lorsqu'elles sont relâchées dans l'organisme, les cytokines favorisent le risque de diabète et autres maladies cardiovasculaires. Or, la graisse abdominale disparaît plus facilement que celle des cuisses ou des hanches, explique le Dr Konstantinos Manolopoulos, auteur principal de l'étude."C'est la forme qui compte et là où la graisse s'accumule. La graisse autour des hanches et dans les cuisses est bonne pour vous, mais celle dans le ventre est mauvaise. Malheureusement les deux vont généralement ensemble", explique ce dernier.

Le médecin avertit même des dangers de développer des maladies cardiovasculaires chez les personnes qui présentent de faibles quantités de graisse au niveau des hanches, car elles seraient, selon lui, moins bien protégées. Le spécialiste évoque en effet une autre hormone spécifiquement secretée par la graisse des hanches, l'adiponectine, et qui aurait un effet protecteur sur les artères. En conclusion, travaillez vos abdominaux, mais laissez vos hanches et vos fesses tranquilles.

Voici une occasion en or de se décomplexer de nos rondeurs (qui font aussi partie de notre charme), puisqu'elles nous aident à préserver notre santé. Ouf, enfin une bonne nouvelle...