Tribeca : ouverture du 11e festival de cinéma à New York

Tribeca : ouverture du 11e festival de cinéma à New York
La 11e édition du festival de cinéma de Tribeca s'ouvre aujourd'hui à New York. Ce festival de films indépendants a été lancé il y a 10 ans après les attentats du 11 septembre. Cette année le directeur artistique est le Français Frédéric Boyer, lui et son équipe ont sélectionné 24 films officiels, 12 de fictions et 12 documentaires.


Cette année, le festival de cinéma de Tribeca présente 89 films et 60 courts-métrages, une cinquantaine de films sont présentés en première mondiale : « Nous avons eu beaucoup de candidatures. Nous ne choisissons pas un film parce qu’il est africain ou autre, nous le choisissons par ce qu’il est bon » explique Frédéric Boyer le nouveau directeur artistique du festival. Jusque-là il était en charge de la quinzaine de réalisateurs à Cannes et il est très enthousiaste et optimiste sur l’avenir de Tribeca : « À Cannes il y a beaucoup de pression, parce que c'est le plus grand festival du monde mais c'est aussi un marché. La plupart des gens ne veulent pas rater Cannes pour des raisons stratégiques et financières. Maintenant il y a des gens qui disent pourquoi ne pas faire Tribeca ? » Explique-t-il.

Pour l’édition 2012, Frédéric Boyer a présenté la sélection officielle avec les deux cofondateurs : Robert de Niro et la réalisatrice Jane Rosenthal. Il y a eu de nombreuses candidatures : 5 950. 24 ont été retenues pour la sélection officielle, 12 de fictions et 12 documentaires. À l’affiche notamment : « Polisse » de la Française Maïwenn, « Yossi » de l'Israélien Eytan Fox, « la Suerte en tus manos », comédie romantique de l'Argentin Daniel Burman, ou « Grupo 7 » de l'Espagnol Alberto Rodríguez.

Le festival de cinéma de Tribeca, un quartier de Manhattan à New York, a été lancé il y a 10 ans, après les attentats du 11 septembre, pour revitaliser le Sud de Manhattan. C’est un festival de films indépendants, qui présente des courts-métrages, des documentaires, des récits ainsi que des films familiaux. Jane Rosenthal est l’une des créatrices de ce festival : « Nous entamons notre deuxième décennie, et sommes ravis de ce que Tribeca est aujourd'hui. Nous gardons nos principes fondateurs : communauté, innovation, découverte et industrie ».


Sarah Jumel

Avec AFP
Crédit photo : tribecafilm.com

VOIR AUSSI

Bérénice Béjo : la star de « The Artist » maîtresse de cérémonie à Cannes
Festival de Films de femmes : Anne Alvaro et Gisèle Halimi en invitées d'honneur
Cinéma : de Marylin Monroe à Nicolas Sarkozy, la folie du biopic


comments powered by Disqus