Visites d'art particulières : des conditions d'exception pour découvrir musées et galeries

Visites d'art particulières : des conditions d'exception pour découvrir musées et galeries
Visites d'art particulières : des conditions d'exception pour découvrir musées et galeries
Six parcours privés qui serpentent dans le Paris de l'art avec voiture et chauffeur, pour un coût de 1 000 euros minimum pour deux personnes : Gabrielle Rouault de la Vigne et Franck Vogelin lancent un concept atypique avec ces visites d'art particulières pour une clientèle haut de gamme, voire très haut de gamme. Un marché de niche florissant.
A lire aussi
Nuit des Musées 2014 : que visiter à Paris et ailleurs ?
Mag
Nuit des Musées 2014 : que visiter à Paris et ailleurs ?


« La crise, quelle crise ? On ne l’a pas vue au Grand Palais ». Les propos du galeriste Philippe Valentin lors de la clôture de la 39e édition de la FIAC illustrent bien le sujet : le luxe, et en particulier le secteur de l’art, ne connaît pas la crise. En surfant sur ce postulat, Gabrielle Rouault de la Vigne et Franck Vogelin ont monté un projet très ambitieux en profitant d’un marché de niche : créer de toutes pièces des visites d’art particulières pour une clientèle haut de gamme, voire très haut de gamme. Ou plutôt, l’idée s’est imposée à eux.

Deux profils complémentaires

Les deux associés issus du monde de l’art définissent leurs parcours respectifs comme antagonistes : Gabrielle a travaillé avec les institutions, notamment le Musée du Louvre ou le Centre national des arts plastiques, tandis que Franck a organisé de nombreux salons d’art à travers le monde en collaboration avec galeristes, experts et marchands. Pour réconcilier ces deux camps qui s’affrontent souvent, ils comptent sur leur concept. En organisant des visites d’art particulières, ils sollicitent tous les acteurs du monde de l’art, un cercle souvent fermé aux novices et aux néophytes, pour proposer au client un large choix parmi musées, galeries, hôtels particuliers et collections privées : « L’art s’achète, se crée, se visite et peut même se porter et s’approprier ».

Six parcours différents sont proposés sur le site lesvisitesparticulieres.com, des tracés ajustables selon les volontés des visiteurs : « Le client est roi, ne l’oublions pas ! »  Le principe est simple : durant une demi-journée, une voiture avec chauffeur promène un groupe de deux à six personnes avec son guide dédié dans trois ou quatre lieux d’exception réservés à l’exposition d’œuvres d’art. « Il peut s’agir de lieux privés ou d’établissements publics, privatisés le temps de la visite », explique Gabrielle. « L’important, c’est d’apporter un éclairage ou un confort supplémentaire à la simple visite d’un musée ou d’une galerie. En liant plusieurs lieux dans un même parcours, nous permettons aux amateurs d’avoir une vue d’ensemble ».

Une communication ciblée, mais pas de publicité

La recette peut fonctionner : avec une vingtaine de guides polyglottes, des partenariats avec des hôtels, des agences de voyage et des clubs privés, les visites d’art particulières sont prêtes à démarrer. Pas de prix disponibles sur le site internet, mais des tarifs sur demande qui démarrent « à partir de 1 000 euros » pour deux personnes. Mis en ligne à la fin du mois de septembre, le site enregistre ses premiers succès et plusieurs visites sont d’ores et déjà bouclées. À la question de savoir lequel des parcours sera le plus plébiscité, Gabrielle répond sans hésiter « le parcours sur le vin » : « Je l’ai créé après ma rencontre avec un ancien sommelier du Ritz. Spécialiste du vin et passionné d’histoire de l’art, ce grand orateur porte un regard différent sur les tableaux ».

Voir le site des Visites Particulières

Crédit photo : Constance Guisset

VOIR AUSSI

Pas de crise pour le marché du luxe
Web galeries : achetez de l'art à taux zéro
Elle se met à son compte pour créer des événements de prestige