Top films 2011 : Intouchables, The Lady, The Artist et Polisse favoris des internautes

Top films 2011 : Intouchables, The Lady, The Artist et Polisse favoris des internautes
« Intouchables » est le film de l'année 2011 selon les internautes de Terrafemina. Clics, commentaires et votes en ligne consacrent également « The Lady », « The Artist » et « Polisse » parmi les pépites sorties au cinéma cette année. Voici le top des films de 2011, à (re)voir absolument avant 2012.


1er : «
Intouchables », de Éric Tolédano et Olivier Nakache
Sans surprise, « Intouchables » décroche largement la première place avec 42,2% des voix. La semaine de sa sortie (2 novembre), le film tiré du livre de Philippe Pozzo di Borgo « Le second souffle » (éditions Bayard), a cumulé plus de 2,2 millions d’entrées. Le carton s’annonçait, et le duo Omar Sy et François Cluzet était prêt à entrer dans le palmarès des films de la décennie. C’est chose faite. « Intouchables » a passé plus de sept semaines en tête du box-office. Inutile de conseiller aux deux ou trois étourdis qui ne l’auraient pas vu, d’y aller sans tarder !


2e : « The Lady », de Luc Besson
Le dernier film de Luc Besson (sorti le 29 novembre) obtient la deuxième place avec 11% des voix. Biopic réussi d'une légende vivante, « The Lady » retrace le combat politique d'Aung San Suu Kyi pour la Birmanie, mais surtout l'histoire d'amour passionnelle et douloureuse vécue avec son époux britannique. Un film émouvant et éprouvant, qui en dit long sur la force d’âme des dissidents de tous les pays qui se sacrifient pour le respect des droits de l’Homme.

Revoir l’interview de Luc Besson
Revoir l’interview de Michelle Yeoh

3e ex æquo :« The Artist », de Michel Hazanavicius et « Polisse », de Maïwenn (8.9% des voix)
Le pari de Michel Hazanavicius était osé : un film muet qui retrace le parcours d’un grand acteur du cinéma sans paroles en déclin dans les années 30. La performance de Jean Dujardin a séduit le jury du festival de Cannes (présidé par Robert de Niro), qui lui a attribué le prix d’interprétation. Sur un autre registre très différent, le film de Maïwenn Le Besco n’était pas moins audacieux. Il a bouleversé le public et les jurés de Cannes, qui lui ont décerné le « prix du Jury ». La réalisatrice du « Bal des actrices » a reconstitué l’univers douloureux et le quotidien de la brigade des mineurs, en faisant appel à des acteurs amateurs mais aussi à des pointures comme Karin Viard, Nicolas Duvauchelle, Marina Foïs, et le rappeur Joey Starr, qui crève l’écran.


Dans la suite du classement,« Melancholia », de Lars Von Trier se glisse en quatrième position, juste avant « Black Swan », de Darren Aronofsky qui partage la cinquième place avec trois autres films : « Et maintenant on va où ? », de Nadine Labaki, « Harry Potter et les reliques de la mort – Partie 2 », de David Yates, et « Twilight 4 », de Catherine Hardwicke. L’avant-dernier épisode de la série Twilight n’a pas manqué son public. Si le décollage a été plus rapide aux États-Unis qu’en France, où Twilight s’est retrouvé en concurrence avec « Polisse », « Drive » ou « Intouchables », les fans de la saga de Stéphenie Meyer et les internautes de Terrafemina se sont particulièrement passionnés pour les détails de tournage et les rebondissements de l’histoire d’amour entre Robert Pattinson et Kristen Stewart

À la 6e place on retrouve « Drive », de Nicolas Winding Refn, et « La guerre est déclarée », de Valérie Donzelli, deux films qui ont particulièrement marqué les esprits. L’un pour sa bande-originale collector et son rythme chorégraphique, l’autre parce qu’il transforme une histoire tragique en hymne à la vie. Après avoir subjugué Cannes en mai, le premier film de Valérie Donzelli a été primé au festival d’Angoulême au mois d’août. « La guerre est déclarée » fait partie des films les plus poignants de 2011, et la success-story pourrait se poursuivre en février 2012 puisque le film est nommé aux Oscars dans la catégorie meilleur film étranger.

7e : « Toutes nos envies », de Philippe Lioret
Le dernier film de Philippe Lioret était très attendu, notamment par les lecteurs du roman d’Emmanuel Carrère, « D’autres vies que la mienne » (P.O.L), dont il est une adaptation. Vincent Lindon et Marie Gillain y forment un tandem de juges en guerre contre le cercle vicieux du surendettement. Un sujet difficile, peut-être un peu trop d’actualité…

Crédit photo : Digital Vision

Partagez plus de cinéma sur le groupe Ciné et Pop-Corn

VOIR AUSSI

Oscars 2012 : « La guerre est déclarée » représente la France
« 17 filles » entre drame et poésie
La Couleur des sentiments : Jessica Chastain et Octavia Spencer inséparables
« La Couleur des sentiments » : confidences de Kathryn Stockett

« Les Adoptés » : un premier essai réussi pour Mélanie Laurent

L’INFO DES MEMBRES

Billy Crystal animera les Oscars 2012
Ricky Gervais va animer les Golden Globes 2012