Qui est Nanni Moretti, président du jury du 65e Festival de Cannes ?

Par
Publié le 16 mai 2012

Qui est Nanni Moretti, président du jury du 65e Festival de Cannes ?

© Festival de Cannes
Nanni Moretti est le président du jury du 65e Festival de Cannes qui se tient du 16 au 27 mai. Eminente personnalité du 7e art : réalisateur, acteur, producteur et distributeur, il a reçu la Palme d’or en 2001 pour son film « La chambre du fils » et a fait partie du jury du 50e festival en 1997.


« C’est une joie, un honneur et une grande responsabilité de présider le jury du festival cinématographique le plus prestigieux du monde, festival qui se déroule dans un pays qui a toujours considéré le cinéma avec attention et respect ». C’est par ces mots que Nanni Moretti a accepté l’invitation qui lui a été faite d’être le président du jury de ce 65e Festival de Cannes.
A 49 ans, ce fils d’enseignants a toujours eu deux passions : le water-polo et le cinéma. Mais c’est vers le 7e art que Nanni Moretti va se tourner pour faire de sa passion son métier. Très jeune il décide de devenir réalisateur. A 20 ans il tourne ses deux premiers courts-métrages : « Pâté de bourgeois » et « La Défaite ». Quatre ans plus tard, en 1978, Nanni Moretti frôle pour la première fois le tapis rouge du Festival de Cannes avec « Ecce bombo » présenté en sélection officielle. Il sera alors très régulièrement présent sur la croisette.

En 1994, Cannes lui remet pour la première fois  un prix : celui de la mise en scène pour « Journal intime » où il évoque son cancer. En 2001, c’est la consécration, il obtient la Palme d’or pour « La chambre du fils ». Nanni Moretti présentera ensuite plusieurs films à Cannes : « Aprile », « Le Caïman » et dernièrement « Habemus Papam ». Derrière le réalisateur exigeant se cache un acteur talentueux, qui a pris l’habitude d’interpréter les rôles masculins qu’il écrit : d’abord professeur dans « Bianca », puis joueur de water-polo dans « Palombella rossa », Berlusconi dans « Le Caïman », lui-même dans « Journal intime » et « April », ou psychanalyste dans la « La chambre du fils » et « Habemus Papam ».

A travers ses rôles divers, Nanni Moretti reste fidèle à ses obsessions : l’Italie, la politique, les illusions perdues et le cinéma. Des marottes qu’on retrouve également dans les films qu’il produit et distribue. Ses réalisateurs fétiches : l’Iranien Kiarostami ou le Français Robert Guédiguian. Mais également Ken Loach, britannique, et Matteo Garrone, italien, tous deux en compétition à Cannes cette année, respectivement avec : « La part des anges » et « Reality ». Et si l’on connaît les préférences du réalisateur, on sait aussi ce qu’il n’apprécie pas : la violence  gratuite, les discours vides de sens, les jérémiades. Pas à l’aise avec la langue de bois, il ne cache à aucun moment son regret de voir Sean Pen obtenir le prix d’interprétation pour « She’s so lovely » de Nick Cassavetes, qu’il détestait. Il ne s’est pas non plus gêné pour malmener « The Artist », « un film facile » selon lui.
Un sens critique qui aura l’avantage de déjouer les pronostics pendant le Festival. Rendez-vous le 27 mai pour connaître le palmarès de Nanni Moretti et de son jury.

Sarah Jumel

Crédit photo : Festival de Cannes

VOIR AUSSI

Cannes 2012 : et les films sélectionnés sont…
Nanni Moretti, président du jury du Festival de Cannes 2012
Festival de Cannes 2012 : 6 films en plus
Festival de Cannes 2012 : un jury prestigieux

Voir aussi :  cinéma    realisation    festival    
 

Commenter

4 commentaires

jeant - 16/05/12 11:23
Je ne le connaissais pas de nom, mais c'est une personnalité du cinéma très polyvalente
loly77 - 23/05/12 09:13
Nanni Moretti, un acteur et réalisateur génial. Etant d'origine italienne, je le connais bien. Je vous conseille les films "la chambre du fils", "le porteur de serviette", "caos calmo"... et plein d'autres encore.... Franchement à découvrir si vous ne connaissez pas.
loly77 - 23/05/12 09:18
Par contre, je ne savais pas qu'il avait critiqué "the artist" ! Pas bien, ça !! Car excellent film !
omaha - 28/05/12 09:42
je ne le connais que de nom, sinon je ne connais pas du tout sa filmographie

Entreprises partenaires

Fermer