Cannes 2012 : « Thérèse Desqueyroux », hommage à Claude Miller

Par La rédaction
Publié le 27 mai 2012

Cannes 2012 : « Thérèse Desqueyroux », hommage à Claude Miller

Cannes 2012 : « Thérèse Desqueyroux » hommage à Claude Miller

© Cofinova 7
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Pour ce dernier jour du Festival de Cannes « Thérèse Desqueyroux » sera projeté en clôture de la sélection officielle. Une manière de rendre hommage à la mémoire de son réalisateur Claude Miller disparu le 4 avril dernier. L'adaptation de ce roman, classique de la littérature française, met en scène Audrey Tautou et Gilles Lellouche.


Le 4 avril dernier le cinéma français pleurait Claude Miller décédé à l’âge de 70 ans. Aujourd’hui pour honorer la mémoire de l’un des maîtres du 7e art, c’est le Festival de Cannes tout entier qui lui rend hommage en diffusant son dernier long-métrage (pas encore sorti dans les salles) « Thérèse Desqueyroux ». Le cinéaste met donc en scène les personnages imaginés par François Mauriac dans ce roman devenu un grand classique de la littérature française. L’intrigue se situe dans le milieu bourgeois des années 1920, Thérèse Desqueyroux, joué par Audrey Tautou, est une femme étouffée par le poids des règles de son époque. Elle tente de se débattre pour fuir un mariage malheureux avec Bernard, interprété par Gilles Lellouche. Elle est alors prête à tout pour retrouver sa liberté perdue.

Pendant le tournage, Claude Miller avait confié à la presse : « La révoltes qui amène Thérèse Desqueyroux à tuer son mari pose une question qui me hante : il s'agit de devenir qui l’on est, mais qui est-on vraiment ? » Lui en tout cas était un réalisateur talentueux, 15 fois nommé aux César à titre personnel, dont sept fois en tant que meilleur réalisateur. Le cinéaste devra se contenter d’un seul trophée : le César du meilleur scénario original ou adaptation en 1982 pour le film « Garde à vue », une œuvre qui reçoit d'ailleurs trois autres statuettes : meilleur acteur pour Michel Serrault, meilleur acteur dans un second rôle pour Guy Marchand, et meilleur montage.
Claude Miller connaissait bien Cannes, la première fois qu’il y met les pieds, il a 29 ans et participe à la Quinzaine des Réalisateurs. En 1998 « La Classe de neige » est sélectionné en compétition officielle, et recevra le prix du jury. En 2003, c’est « La Petite Lili » qui est sélectionné. Aujourd’hui, son film « Thérèse Desqueyroux » est diffusé hors compétition sur les écrans du célèbre Festival de Cannes.

Sarah Jumel

« Thérèse Desqueyroux » sortira le 21 novembre dans les salles.

Voir un extrait de « Thérèse Desqueyroux » :


Crédit photo : Cofinova 7

VOIR AUSSI

Cannes 2012 : la Palme du casting pour « The Paperboy »
Cannes 2012 : Robert Pattinson, prophète en limousine dans « Cosmopolis
Cannes 2012 : Edward Norton et Bill Murray ouvrent le Festival avec « Moonrise Kingdom »
Cannes 2012 : « Lawless », le western surprenant de John Hillcoat
Cannes 2012 : Michael Haneke revient sur la Croisette avec « Amour »

Voir aussi :  cinéma    cannes    festival    
 

Commenter

16 commentaires

lillykyle - 27/05/12 09:44
j'aime bien les film néo-retro j'irai bien le voir
naty44190 - 27/05/12 19:26
c'est vrai que cela doit etre un film assez sympathique à allez voir plus qu'a attendre qu'il passe au cinéma !!!!!! .
country33 - 28/05/12 06:08
C'est toujours surprenant mais assez réussi ce genre de film et c'est vrai qu'il est temps d'honorer la mémoire de Claude Miller car même s'il a été l’un des maîtres du 7e art, il a fait énormément pour le cinéma.
omaha - 28/05/12 07:58
ce n'est pas un film qui m'attire au premier abord, je préferais jeter mon devolu sur de rouille et d'os
ladymam - 28/05/12 08:29
je ne suis pas très fan de ce genre de film , il ferat certainement le bonheur de certains amateurs
sandrine6405 - 28/05/12 09:52
J'aime beaucoup Audrey Tautou, ce film connaîtra surement le succès pour les cinéastes mais pour le grand public, nous verrons....
Martmundi - 28/05/12 09:53
Le roman de Mauriac, Thérèse Desqueyroux, a été une révélation pour moi quand je l'ai lu dans mes jeunes années adolescentes...j'ai hâte de voir ce que Claude Miller en a fait et comment il a traité ce "deviens ce que tu es / mais qui est-on vraiment" dont il parle dans son interview...c'est ça aussi Thérèse Desqueyroux : une revendication pré-féministe pour le droit de devenir "ce que l'on est" ...même et surtout quand on est une femme. "Deviens ce que tu es!", c'est aussi ce que disais Nietzsche à Lou Andréa Salomé....
fleurs06 - 28/05/12 16:08
Il a l'air super ce film, je pense que j'irais le voir, la bande annonce m'a beaucoup plu !
alexandrine - 29/05/12 07:12
Je ne sais pas encore si j'irai voir ce film ce n'est pas un de mes préférés, je suis plus attirée vers un autre genre de film mais en tout cas c'est un bel hommage qu'ol lui a rendu.
lillykyle - 29/05/12 17:49
moi je veu lee voir seulement pour les costumes!
lillykyle - 31/05/12 23:30
ils sont magnifiques
angelabeille - 24/06/12 20:56
Je n'irais pas voir ce film au cinéma, mais j'attendrais de le regarder à la télévision, en espérant qu'il passe ! cela devient de voir les films a la tv je trouve maintenant
lillykyle - 24/06/12 21:07
c'est plus cosy a la maison c'est sur!
rosemary - 24/06/12 21:10
ce n'est pas au premier abord un film qui m'attire mais les acteurs m'ont l'air si bon... que pardis.. peut etre que...
omaha - 10/11/12 18:27
j'ai souhaité relire ce livre, il est sur ma table de chevet en attente
omaha - 10/11/12 18:27
j'ai souhaité relire ce livre, il est sur ma table de chevet en attente

Rejoindre le Groupe

Entreprises partenaires

Fermer