C’est la journée mondiale de la gentillesse !

C’est la journée mondiale de la gentillesse !
Le 13 novembre, c’est la journée mondiale de la gentillesse ! De quoi essayer d’être consciemment plus gentil qu’à l’accoutumé… Et si le 13 novembre s’étendait à toute l’année ?

"La gentillesse est une qualité de l'intelligence", assurait l’auteur du conte philosophique "Candide, ou l’Optimiste". Mais Voltaire savait-il que la gentillesse est tout simplement… le secret du bonheur ? 

Le secret pour atteindre le bonheur est-il tout simplement proportionnel au bonheur que l’on donne ? C’est en tout cas ce que révèlent plusieurs études. Une étude menée au Japon démontre que plus on est gentil, plus on se sent heureux. Une autre étude menée par le docteur en psychologie Wayne W. Dyer apporte l’explication : un acte bienveillant stimule immédiatement la production de sérotonine, non seulement chez la personne qui l'effectue, chez celle qui en bénéficie, mais plus étonnant encore, chez celle qui en est simplement le témoin ! Et qui dit plus de sérotonine, souvent qualifiée d’hormone du bonheur, dit moins de stress et tout ce qui en découle (dépression, angoisse, anxiété…).

Il n’est donc pas si incroyable que la précieuse vertu soit élevée et célébrée à travers une journée mondiale. Le 13 novembre, préparez-vous en effet à offrir des cafés, des sourires et tous ce que vous pouvez car c’est la journée mondiale de la gentillesse. Cette journée a été décrétée par le World Kindness Movement  (Mouvement mondial de la gentillesse), qui vit le jour à Singapour le 18 novembre 2000. L’ambitieuse mission de l’organisme est d'inspirer les individus vers plus de bonté et de réunir les nations à travers la gentillesse pour "créer un monde plus aimable". Et il semble que ça marche. Des automobilistes américains auraient, le 13 novembre dernier, payé le péage des voitures qui se trouvaient derrière eux.

Il y avait bien une fête des mères, des pères, des grands-mères,  de la femme… eh bien maintenant le 13  novembre, c'est comme la fête de l’Etre. Soyez-bons les uns envers les autres, chaque 13 novembre de l’an (et si possible, les 364 jours restant). Alléluia !

Eléonore Gratiet-Taicher