Google : révolution annoncée dans la politique de confidentialité

Google : révolution annoncée dans la politique de confidentialité
Google : révolution annoncée dans la politique de confidentialité
Google annonce pour le 1er mars une révision totale des conditions d'utilisation de ses services et de sa politique de confidentialité. Toutes les informations de l'utilisateur éparpillées dans les diverses antennes de Google seront regroupées pour mieux cibler les recherches et la publicité.
A lire aussi
Au Texas, une femme politique veut pénaliser la masturbation masculine
News essentielles
Au Texas, une femme politique veut pénaliser la...


Les utilisateurs des services de Google recevront d’ici le 1er mars un mail les invitant à accepter la nouvelle charte de confidentialité de la firme, s’ils veulent continuer à utiliser leurs comptes Gmail, Google +, etc. En effet, le géant californien ne craint pas les foudres en annonçant une révision profonde des conditions d'utilisation de ses services et de sa politique de confidentialité, afin de fournir aux internautes des recherches, mais aussi des publicités, plus personnalisées.
Les informations des utilisateurs essaimées sur les diverses plateformes éditées par Google (60 environ) seront ainsi réunies pour fusionner et n’obéir qu’à un seul règlement d’utilisation, qui régira la quasi totalité des produits Google. « Nous avons réécrit la politique de confidentialité de Google de A à Z pour qu'elle soit plus simple et plus compréhensible », explique Google dans un communiqué. Les internautes devraient donc profiter de « meilleurs résultats » dans leurs recherches sur Internet, puisque Google sera en mesure d'analyser leurs requêtes en piochant dans tel ou tel service. Nous pourrons « deviner ce à quoi vous pensez vraiment quand vous tapez « pomme », « jaguar » ou « rose » », peut-on lire dans le communiqué. Au sujet de la pub, même promesse de pertinence, avec l'engagement que les informations personnelles des utilisateurs ne seront pas vendues à des tiers.
Ces nouvelles règles devraient faire l’objet de quelques débats online et offline.
A-t-on envie que toutes nos requêtes soient déterminées par ce que nous sommes sur la Toile et ce que nous y faisons ? Plutôt qu’une pertinence de résultats ciblée sur la personne, ne faut-il pas exiger une pertinence objective et qualitative ?

Toutefois, Google, qui se trouve dans le viseur des autorités de régulation du monde entier, est censé mettre en place un programme global pour améliorer la confidentialité des utilisateurs, et fera l'objet de contrôles indépendants au cours des 20 prochaines années.

Avec AFP

VOIR AUSSI

Comment utiliser Google + ?
Google + : le concurrent de Facebook doit suspendre les invitations
Google Music : le nouveau concurrent d'Amazon et iTunes

À voir
Aussi