So.cl : le nouveau venu des réseaux sociaux par Microsoft

So.cl : le nouveau venu des réseaux sociaux par Microsoft
Alors que Facebook entrait en bourse vendredi, Microsoft a lancé dimanche, en toute discrétion, son tout nouveau réseau social So.cl. À mi-chemin entre Facebook et Twitter, le nouveau venu des réseaux sociaux se présente comme un moteur de recherche social.


L'an dernier déjà, Microsoft dévoilait son réseau social : So.cl (prononcé « social »), dimanche il a enfin été lancé sur la toile. Initialement créé par des étudiants et testé dans plusieurs universités américaines de Washington ou New York, So.cl permet de discuter en ligne sur un sujet choisi à partir d’un contenu trouvé sur le net grâce au moteur de recherche Bing.
Pour se connecter, il faut être inscrit sur Facebook ou Windows Live et fournir des informations sur ses centres d’intérêt par thématique (musique, sport, voyage, cinéma…) pour une mise à jour personnalisée. La plate-forme présente alors les caractéristiques d’un réseau social traditionnel avec un fil d’actualités, une liste d’amis, des statuts et un profil. Mais ce qui fait la particularité de so.cl c’est la barre de recherche qui permet de partager et de commenter les résultats avec ses contacts. Tous les résultats sont fournis par le moteur de recherche Bing et sont ensuite visibles par les « Soclers » qui vous suivent. Autre innovation l’outil « Vidéo Party » qui permet de visionner en simultané avec d’autres utilisateurs des vidéos dans une salle virtuelle.

Pour l’instant So.cl reste dans la lignée des réseaux sociaux déjà existants et son interface demeure peu intuitive et difficile d’utilisation au commencement. Pour Microsoft, ces nouvelles fonctionnalités visent davantage à concurrencer Google+, le réseau social du géant américain Google, que Facebook ou Twitter.

Sarah Jumel

(Source : lemonde.fr)

VOIR AUSSI

Facebook : 1 milliard de dollars pour s'offrir Instagram
Facebook, Apple, Google… : une nouvelle bulle Internet ?
Facebook : entrée très attendue à la Bourse de New York
Ados : attention à la dépression Facebook

comments powered by Disqus