Sina Weibo : le réseau social chinois encadré par un permis à points

Par La rédaction
Publié le 28 mai 2012

Sina Weibo : le réseau social chinois encadré par un permis à points
Partages
 
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Le réseau social Sina Weibo, qui revendique plus de 300 millions de comptes, vient de changer ses conditions d'utilisation. A l'ordre du jour, un système de points qui renforce encore la mainmise de l'Etat chinois sur la liberté du Net.


Le site de microblogging Sina Weibo devrait établir pour chacun de ses 300 millions d’utilisateurs, un système de points fondé sur la bonne conduite de l’internaute. Le Twitter chinois entend ainsi sanctionner les usagers si leurs publications poussent « à répandre des rumeurs », « à porter atteinte à l'ordre public » ou si elles « révèlent des secrets de la nation ». De la même manière que pour le permis de conduire, les internautes chinois pourront regagner des points, s’ils participent à des « activités promotionnelles » dont le contenu n’a pas été révélé pour l’instant. Pour les mauvais élèves, perdre tous ses points (au nombre de 80 a priori) conduira à la suppression sine die de son compte.

Cette nouvelle manœuvre de Sina Weibo montre la mainmise des autorités chinoises sur Internet qui se méfient fortement des réseaux sociaux. Elles n’en sont pas à leur première tentative : depuis le mois de mars, les internautes sont obligés de fournir leur identité réelle et complète pour s’inscrire sur les sites de microblogging. De même, la censure est monnaie courante en particulier dans la section « recherche » de ces sites : la liste des mots interdits est de plus en plus longue et la recherche de l’un d’eux renvoie automatiquement vers un message d’erreur. Les internautes chinois font face comme ils peuvent à toutes ces mesures de privation de liberté en ligne : Kerry Brown, expert de l'Asie, interrogé par la BBC, indique néanmoins que « de petits groupes parviendront toujours à trouver des manières de les contourner. »

Laure Gamaury

(Source : lemonde.fr)

VOIR AUSSI

Ai Weiwei : l'artiste et dissident chinois expose à Paris
Le militant chinois Chen Guangcheng s'installe à New York
Permis de conduire : comment récupérer ses points ?

Voir aussi :  culture web    chine    réseaux sociaux   
 

Commenter

2 commentaires

sandrine6405 - 28/05/12 22:02
Quand je lis le nombre d'inscrits c'est énorme, il va leur falloir énormément de personnel pour surveiller tous les internautes
alexandrine - 28/05/12 22:10
C'est étrange on a un peu cette impression de retourner à l'école et de perdre des points quand on fait une bêtise, je ne sais pas qui est chargé de contrôler et comment ils agissent.

Rejoindre le Groupe

Entreprises partenaires

Fermer