Drague sur Internet : les Grenobloises seraient les plus "accessibles"

Drague sur Internet : les Grenobloises seraient les plus "accessibles"
Drague sur Internet : les Grenobloises seraient les plus "accessibles"
Badoo, un réseau social de rencontre sur le net, a réalisé une étude sur la difficulté d'aborder les Françaises sur Internet. Conclusions : les femmes du sud de la France seraient les plus difficiles à impressionner et les femmes de Grenoble les plus accessibles.
A lire aussi
Médicaments sur Internet : la moitié des ventes seraient des contrefaçons
internet
Médicaments sur Internet : la moitié des ventes seraient...


Une étude menée par le site Badoo à travers la France souligne les différences quand on aborde une femme sur Internet en fonction de l’endroit où elle vit. Les Françaises les plus réceptives à la drague en ligne sont donc les Grenobloises.


On distingue une rupture entre le nord et le sud : quatre des cinq villes où il est le plus dur d’attirer l’attention de ces dames sont des villes du sud - à l'exception de Lille, qui arrive en troisième position. La ville où les femmes sont les moins impressionnables selon l’étude est Lyon, suivie de Nice. Louise Thompson, directrice des relations de presse chez Badoo, explique que les Lyonnais devraient peut-être améliorer leurs méthodes d’approche, rester courtois et jeter un coup d’œil aux centres d’intérêts des femme pour faciliter le rapprochement...

À l'échelle européenne, les Françaises seraient les plus difficiles à impressionner lors d’une conversation en ligne. À l'inverse des femmes de République Tchèque qui semblent, quant à elles, très accessibles sur Internet.

Nicolas Pasquier

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Les Françaises ne sont pas faciles à aborder sur Internet
Réseaux sociaux : l'impact sur notre vie quotidienne
On ira tous draguer en ligne ?

À voir
Aussi