Cadeaux de Noël : ne les revendez plus, troquez-les !

Cadeaux de Noël : ne les revendez plus, troquez-les !
Cadeaux de Noël : ne les revendez plus, troquez-les !
Après la revente de cadeaux sur Internet qui, en moins d’une décennie, est devenue une tradition le lendemain de Noël, une nouvelle pratique voit le jour : le troc, plus éthique et tout aussi efficace.
A lire aussi
Les femmes méritent-elles un cadeau pour avoir porté un enfant pendant 9 mois ?
News essentielles
Les femmes méritent-elles un cadeau pour avoir porté un...


Avec 52% d’adeptes selon un sondage du site PriceMinister, la revente de cadeaux de Noël sur Internet est aujourd’hui entrée dans les mœurs des Français. Mais pour les 48% qui ne parviennent pas à s’y résoudre, une autre solution existe pour se débarrasser des cadeaux ratés sans culpabiliser : l’échange non marchand. Une alternative plus éthique offerte par le site gratuit de troc, Pretachanger.fr, créé il y a un an.

Le principe : après inscription, chaque internaute peut échanger le cadeau dont il a été déçu contre un autre de valeur similaire. Dans les colonnes du Parisien.fr, Benjamin Augros, l’un des concepteurs, admet que dans la vraie vie, « le troc, c’est très compliqué si on n’a pas d’objet de même valeur ou de même taille (...) On a créé un algorithme, un modèle mathématique qui scanne tous les objets offerts à l’échange, et qui les propose en fonction des goûts, de la valeur, de la taille, etc. »

359 milliards d’euros de cadeaux ratés en 2011

Mieux, le site, dont les serveurs ont été saturés le 25 décembre, permet d’impliquer plusieurs membres dans un seul échange. « A donne son foulard à B qui donne ses boucles d’oreilles à C qui donne son DVD des "Intouchables" à A », explique le quotidien, tandis que Benjamin Augros l’assure, cette formule « démultiplie les trocs possibles et c’est beaucoup moins culpabilisant que la revente. On fait plaisir à quelqu’un d’autre et on se fait plaisir à soi-même. C’est une forme de recyclage intelligent qui respecte la gratuité du cadeau ». À noter que l’année dernière, selon une étude TNS Sofres, le montant des cadeaux ratés était estimé à 359 milliards d’euros. Les échanges, marchands ou non, le lendemain de Noël, ont donc encore de beaux jours devant eux.

VOIR AUSSI

Où et comment revendre ses cadeaux de Noël sur Internet ?
Mode : une E-boutique perso et idéale sur Boutiques.com
Bon Plan : Freecycle.org, le vide-grenier facile
Cadeaux de dernière minute : les livres de Noël 2012