Chrisitine Boutin, insultée sur Twitter, se plaint auprès de Najat Vallaud-Belkacem

Chrisitine Boutin, insultée sur Twitter, se plaint auprès de Najat Vallaud-Belkacem
Alors que la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a fait de la lutte contre les propos haineux sur Twitter l'une de ses priorités, une victime s'est fait connaître mardi : Christine Boutin, qui s'est plainte auprès de la ministre des tweets insultants dont elle est régulièrement la cible.


Face aux vagues de propos haineux et racistes publiés sur Twitter, la porte-parole du gouvernement et ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem avait annoncé sa volonté de mettre fin aux dérapages en concertation avec le réseau social. Or aujourd'hui, c'est une victime que l'on n'attendait pas qui a apostrophé la ministre sur Twitter, se plaignant des propos insultant dont elle est régulièrement la cible : Christine Boutin, la patronne du Parti Chrétien Démocrate. Cette dernière a publié sur son fil Twitter trois captures d'écran de son iPhone sur lesquels elle a reçu des tweets pour le moins injurieux. « Et maintenant ?! », alpague-t-elle la ministre, lui montrant les doigts d'honneurs qu'elle a ainsi reçu et les messages appelant à ce que « le diable la sodomise ».


« Il faut être particulièrement vigilant »

Lundi, Najat Vallaud-Belkacem expliquait dans une interview réalisée par les services de communication de Matignon que le Premier ministre lui avait « confié la responsabilité d'une mission sur la lutte contre les discriminations sexuelles et l'identité de genre ». « Les réseaux sociaux quand ils incitent à la haine de cette manière s'inscrivent contre les principes démocratiques. Il faut être particulièrement vigilant sur ce terrain qui est aussi celui du racisme, de l'antisémitisme ou du sexisme car les répercussions, sur les plus jeunes, sont très graves », assurait-elle ainsi. Face aux plaintes de Mme Boutin, la ministre n'a pas réagi sur Twitter. Contacté par Le Lab d'Europe 1 à ce sujet, le cabinet de la ministre a cependant rappelé que « Najat Vallaud-Belkacem condamne tout type de violences et d'insultes en particulier proférées derrière un pseudonyme ».

VOIR AUSSI

Mariage gay : Christine Boutin craint elle aussi des dérives vers la polygamie
Mariage gay : Boutin suggère à Hollande de se marier pour donner l'exemple
Mariage gay : Boutin accuse Vallaud-Belkacem de propagande dans les écoles
Boutin : les gays peuvent se marier, "mais avec une personne d'un autre sexe"

Dans l'actu