Journée de la femme digitale : conseils pour créer et innover dans une entreprise numérique

Journée de la femme digitale : conseils pour créer et innover dans une entreprise numérique
Journée de la femme digitale : conseils pour créer et innover dans une entreprise numérique
La nouvelle grand-messe du numérique au féminin s'est tenue vendredi 8 mars, à l'occasion de la « Journée de la femme digitale ». Organisée par deux papesses du 2.0, Catherine Barba et Delphine Remy-Boutang, cette journée placée sous le signe du triptyque « Oser, innover, entreprendre » a confié les clefs de la réussite aux entrepreneuses en herbe ou aguerries qui souhaitent apprivoiser et explorer les possibles du digital. Retour sur les conseils d'expertes de l'entreprise pour réussir et innover.
A lire aussi
Envie de créer votre boîte ? 20 conseils de femmes entrepreneures pour sauter le pas
News essentielles
Envie de créer votre boîte ? 20 conseils de femmes...

1) Miser sur ses réseaux

Gabrielle Laine-Peters est anglaise, elle est consultante digitale et elle a survécu aux attentats du 11 septembre à New York alors qu’elle travaillait dans l’une des tours touchées. Comment surmonter un tel drame ? En s’appuyant sur la communauté qui l’entoure à l’époque. Voisins, commerçants, chauffeurs de taxi, visages croisés au détour d’une boutique ou amis habitant le quartier : Gabrielle se reconstruit grâce aux liens tissés dans cette communauté « réelle ». Quand quelques années plus tard elle retourne en Grande-Bretagne, elle profite de l’invention de Facebook pour garder le contact avec ses proches, et découvre les portes qu’ouvrent les réseaux sociaux. Elle devient alors consultante en digital auprès de politiciens, d’entreprises et met à leur disposition ce qu’elle a appris : il est indispensable de créer des connexions, de construire des relations, des communautés en ligne qui vous rendent plus forts. « Les réseaux sociaux ont flouté les frontières entre la vie réelle et la vie virtuelle », souligne Gabrielle Laine-Peters, qui s’en réjouit. Et qui l’assure : « Les communautés sont le cœur de votre vie, votre réseau est essentiel, qu’il soit virtuel ou réel ». À vous donc de le soigner.

2) L’échec est positif

Après avoir dirigé DailyCandy, le « MyLittleParis » made in USA, puis opéré le virage digital du New York Times, l’américaine Catherine Levene se lance dans l’aventure entrepreneuriale en fondant Artspace.com, une place de marché d'objets d'art contemporain. Cette entrepreneuse 100% digitale l’assure : « Si on ne rencontre pas d’échec dans sa vie et sa carrière, c’est probablement parce qu’on ne prend pas assez de risques. Or ce sont les risques qui nous font avancer, progresser et au final réussir ». Pas de crainte face à l’échec donc, c’est lui qui crée les entrepreneurs aguerris. D’autres conseils pour les entrepreneurs ? « Être passionné par ce qu’on fait et l’aventure entrepreneuriale », souligne Catherine Levene, qui rappelle également l’importance de « croire en soi ». Et puis, ne pas oublier de prendre soin de soi : « l’aventure entrepreneuriale demande beaucoup d’énergie, mentale et physique. Faites du sport ! ». 

3) Oui, on peut être une intrapreneuse heureuse

Virginie Fauvel, head of e-business BNP Paribas, a quant à elle donné ses conseils pour être un intrapreneur (à savoir lancer des projets au sein d’une entreprise) heureux. Une démonstration simple et efficace en dix points : 
1. Définir et partager sa stratégie.
2. Fixer peu d’objectifs, les exprimer de façon simple et les faire connaître de tous.
3. Manager ses équipes en start-up : « fêter les résultats, ne pas hésiter à aller boire un verre avec ses équipes », c’est ça aussi le management.
4. Rencontrer, écouter des entrepreneurs.
5. Conserver la maîtrise de son agenda, faire plus de réunions de quinze minutes plutôt que de deux heures.
6. Délivrer régulièrement des innovations visibles.
7. Disposer d’un sponsor : « quand on fait du digital et que la société n’est pas digitale, on a besoin d’un soutien puissant ».
8. Oser sortir du rang , bousculer parfois la culture d’entreprise.
9. Prendre les vrais leviers de décision : « le pouvoir ne se donne pas, il faut le prendre », rappelle-t-elle. 
10. Ne jamais renoncer.

4) Garder un esprit de start-up digitale

Gimena Diaz, directrice générale de Paypal, a plus d’un conseil à donner aux entrepreneuses du digital. Pour elle, il est avant tout essentiel de savoir garder un esprit de start-up digitale et de continuer à innover. Comment ? En suivant ses quatre conseils :
1. Avoir une culture du feedback. « Cela demande de savoir écouter, à tous les niveaux », souligne-t-elle.
2. « Think out of the box », apprendre à prendre des risques et « s’amuser à faire ce que personne ne fait » sont autant de clefs d’innovation.
3. Oser penser que rien n’est impossible et ignorer les « idea killers », ceux qui répondent à chaque nouvelle idée que « ça on l'a déjà fait », « ça c’est pas possible » ou « non, ça ne marchera jamais ». 4. Ne pas oublier que le leadership n’est pas qu’au niveau de la direction.

5) Les 10 commandements de la création d’entreprise

Céline Lazorthe (créatrice de Leetchi.com) et Alexandra Mulliez (fondatrice de Sauver le Monde des hommes) nous apportent leur vision de jeunes entrepreneuses. La clef du succès ? 10 commandements à suivre les yeux fermés :
1. En ton immaturité tu croiras : « quand on est jeune diplômé, il y a beaucoup de choses qu’on ignore et c’est une bonne nouvelle », souligne Alexandra Mulliez, qui rappelle que quand on ne sait pas que quelque chose est impossible, on n’hésite pas à le tenter. 
2. Au digital à tout prix tu ne cèderas pas : « le digital oui, mais il faut de grandes idées derrière », rappelle l’entrepreneuse.
3. Les tests tu multiplieras.
4. De l’engagement tu créeras : « les marques doivent aller vers un marketing de l’engagement, créer du rapprochement avec leur client ».
5. D’aînées tu t’entoureras.
6. En amont tu te structureras : ne pas hésiter à se faire assister.
7. De finances tu disposeras : « la croissance ça coûte cher, il faut donc bien prévoir son plan de développement ».
8. À l’international tu regarderas.
9. En question toujours tu seras.
10. Heureuse tu seras : pour donner confiance et donner aux autres l'envie de croire dans votre aventure.

VOIR AUSSI

Le digital a besoin des femmes
Journée de la femme digitale : "Le Web est un outil d’égalité entre les sexes"
Le Web’12 : les start-upeuses sont dans la place 
Entreprises et digital : "Les réseaux sociaux d’entreprise vont remplacer l’email"

Plus d'actu sur : Journée de la Femme Digitale

Entreprendre dans le digital : elle a créé Envouthé, la Box du thé
Journée de la femme digitale : "Le Web est un outil d’égalité entre les sexes"
Le digital a besoin des femmes
Dans l'actu