Quelles sont les démarches à faire après un acident de voiture ?

Quelles sont les démarches à faire après un acident de voiture ?
Ayant été victime d'une assurance, je vous fais part de mon vécu lors d'un accident de voiture

Je ne souhaite à personne d’avoir un accident de voiture. Mais même en ayant un accident de la route banal, il faut savoir plusieurs chose si vous n’êtes pas responsable de l’accident et s’il y a des dommages corporels.

Il faut toujours remplir un constat soit tout de suite après l’accident ou après si vous êtes enmenés à l’hôpital (dans notre cas gendarme et pompiers s’étaient déplacés et avaient fait les marquages au sol, pris les identités…)

1/ Il faut toujours accepter le port de la minerve même si vous n’en ressentez pas le besoin 2/ Appeler immédiatement son assurance et remplir la déclaration de sinitre

3/ Vous avez le droit au rapatriement soit en louant une voiture soit en prenant le train (en 1re classe) Au niveau du suivi du dossier et de l’importance ou non des blessures, vous avez le droits a des indemnités compensatoire suite au dommage corporel subi.

Ces indemnités seront calculées différemment si vous êtes conducteur ou passager et bien évidemment selon la gravité. il y a la période avant consolidation et après consolidation. On entend par consolidation, le moment ou les troubles se sont fixés et ne peuvent plus évoluer. Il faut également savoir que suivant l’importance de l’accident, soit vous traiterez directement avec votre assureur si celui-ci juge que le montant ne dépassera pas une certaine somme ou bien si l’accident est beaucoup plus grave avec l’assureur de la personne ayant causé l’accident.

Il faut être vigilant. L’assurance vous fera passer une expertise médicale avec un médecin qu’elle aura nommé. En général, ce dernier minimise vos problèmes pour donner le minimum d’argent possible. Quoiqu’il en soit, essayez soit de négocier ou prenez un avocat notamment lorsque la première proposition a été faite. Pourquoi ? Dans certain contrat d’assurance, si l’avocat réussit à vous avoir une somme plus importante que la proposition initiale de l’assureur alors ce dernier devra prendre en charge une partie des frais d’avocat.