6 livres pour enfants qui mettent K.O les stéréotypes

6 livres pour enfants qui mettent K.O les stéréotypes
6 livres pour enfants qui mettent K.O les stéréotypes
C’est bien connu, la littérature jeunesse foisonne de clichés sur les genres. Mais petit à petit, les mentalités évoluent et il est à présent possible de trouver chez les libraires de jolies pépites qui apprendront aux enfants à se dresser contre les stéréotypes. Voici six offres alternatives garanties sans princesses alanguies, à mettre entre toutes les petites mains.
A lire aussi
"Histoires du soir pour filles rebelles" : le livre qui va inspirer vos enfants
News essentielles
"Histoires du soir pour filles rebelles" : le livre qui...

Bichon, de David Gilson

L’histoire : À 8 ans, Bichon aime se déguiser en princesse, sa poupée Ploum, et profiter de la récré pour danser avec ses copines. Oui, mais Bichon est un petit garçon et du coup, certains ne voient pas d’un très bon œil son comportement. Qu’importe, Bichon a décidé de ne pas se soucier du regard des autres. Doux et aimant, il montre l’exemple.
Pourquoi c’est bien : Cette jolie BD est une véritable ode à la différence, avec des personnages tout en nuance. Outre le fond, la forme est également attendrissante avec des dessins ronds et des couleurs pastel toutes douces.

À partir de 6 ans, éditions Glénat, prix : 9,99 euros

Bichon


La pire des princesses, d’Anna Kemp

L’histoire : Zélie est une princesse qui attend le prince charmant. Mais quand celui-ci arrive, c’est pour l’enfermer dans un château avec une vie de femme en foyer en ligne de mire. Bien décidée à fuir cette vie monotone, la princesse va alors s’allier avec un dragon.
Pourquoi c’est bien : Drôle et décalé, ce livre fait voler en éclat les préjugés sur la place de la femme dans la société. On peut être une princesse, porter des robes mais rêver d’aventures et de grandes batailles.

À partir de 4 ans, éditions Milan, prix : 11,90 euros

La pire des princesses


Nous les hommes, de Christian Voltz

L’histoire : Après la victoire de leur équipe de foot préférée, quatre copains veulent fêter ça autour d’un verre. Malheureusement, ils ont des tâches ménagères sur les bras et vont devoir remettre ça à plus tard. Pour l’un d’entre eux, c’en est trop. Il insulte alors ses amis de « femmelettes ».
Pourquoi c’est bien : Sous couvert d’une petite histoire banale, l’auteur défend l’égalité des sexes et le partage des tâches ménagères à la maison. Ou comment mettre à mal les clichés machistes tout en faisant rire les jeunes lecteurs.

À partir de 4 ans, éditions Rouergue, prix : 13,20 euros

Nous les hommes


>> Livres pour enfants : 7 classiques indémodables <<


Le jour où je me suis déguisé en fille, de David Walliams

L’histoire : Dennis est probablement le meilleur footballeur de son collège. Mais ce qu’il aime vraiment, c’est retrouver son amie Lisa chez elle et se déguiser en fille. Quand Lisa lui propose de porter une robe à l’école, Dennis et accepte et provoque malgré lui une série de réactions en chaîne…
Pourquoi c’est bien : Avec tout ce qu’il faut de légèreté, d’humour et d’authenticité, ce court roman traite des sujets aussi différents qu’importants : l’identité sexuelle, la tolérance et les liens familiaux. Le petit plus ? Les illustrations sont signées Quentin Blake, grand collaborateur de Roald Dahl.

À partir de 9 ans, éditions Gallimard, prix : 14,20 euros

Le jour où je me suis déguisé en fille


Brindille, de Rémi Courgeon

L’histoire : Pavlina est surnommée Brindille. Il faut dire qu’au milieu de ses trois lourdauds de frères et de son papa, elle fait plutôt fragile. Chez elle, les tâches ménagères se négocient au bras de fer et Brindille est bien obligée d’avouer qu’elle sort rarement vainqueur. Enfin, ça c’était avant qu’elle ne se mette à la boxe.
Pourquoi c’est bien : Les albums de Rémi Courgeon sont généralement un délice pour les yeux, mais ce dernier a ce petit truc en plus qui fera certainement réagir les bouts de choux. Brindille met K.O les discriminations entre les filles et les garçons, et ça fait plaisir à lire.

À partir de 8 ans, éditions Milan, prix : 16, 90 euros

Brindille


Quand Lulu sera grande, de Fred L.

L’histoire : Lulu est une petite fille qui rêve à ce qu’elle fera quand elle sera grande. Peut-être footballeuse ? Ou alors vétérinaire ? Danseuse ? Et pourquoi pas chasser le dragon ? Ce qui est sûr, c’est qu’elle fera un bisou à Aurélien parce que les filles aussi ont le droit de faire le premier pas.
Pourquoi c’est bien : Outre de belles illustrations à la gouache, cet album s’attaque aux stéréotypes avec beaucoup d’humour. Juste en rêvant, Lulu réussit à faire tomber les barrières entre les sexes. Un vrai régal.

À partir de 4 ans, éditions Talent Hauts, prix : 11,70 euros

Quand Lulu sera grande


>> Un livre réservé aux garçons ? Une fillette de 7 ans se révolte <<