J.-F. Copé veut 50% de femmes au sein des conseils d’administration

J.-F. Copé veut 50% de femmes au sein des conseils d’administration
Les femmes vont enfin franchir le plafond de verre. Une loi imposant la parité dans les conseils d'administration pourrait voir le jour en 2010 annonce Jean-François Copé. Terrafemina vous en dit plus.

Voir autant de femmes que d’hommes siéger aux conseils d’administration des entreprises du CAC 40, tel est le souhait formulé par J.-F. Copé, le président des députés UMP à l’Assemblée. « Nous allons déposer une proposition de loi prévoyant que 40%, puis à terme 50%, des sièges aux conseils d’administration des entreprises soient réservés à des femmes » déclare-t-il dans un entretien au JDD le 24 octobre.

Le cri d’alarme de Brigitte Grésy ne restera donc pas lettre morte. Dans un rapport sur l’égalité professionnelle remis à Xavier Darcos en juillet dernier, l’inspectrice générale des affaires sociales pointait du doigt « l’invisibilité des femmes dans les instances de décision » : elles n’occupent que 8% des sièges dans la gouvernance des 500 plus grandes entreprises françaises tandis qu’à l’échelle européenne le taux atteint 10%. En France le profil moyen d’un conseil d’administration de quinze personnes présente un seul siège féminin pour quatorze sièges masculins*.

Le député-maire de Meaux, « indigné » de constater la stagnation du combat pour l’égalité professionnelle en France, estime que « l’exemple doit venir d’en haut », notamment au sujet des écarts de rémunération entre hommes et femmes. L’avènement de celles-ci dans la gouvernance des entreprises pourrait faire évoluer les politiques salariales : en 2006 le salaire moyen brut des femmes était inférieur de 27% à celui des hommes, une inégalité qui s’accentue pour les plus diplômées.

La proposition de loi sera examinée par les députés au premier semestre 2010, et offrira à la France une chance de rattraper son retard face aux bons élèves de la parité comme la Norvège et la Suède.


* Etude réalisée par Heidrick & Struggles en septembre 2009 sur la diversité générique dans la gouvernance d’entreprises en France et en Europe.

ALLER PLUS LOIN : Retrouvez la tribune de Jean-François Copé sur ce sujet sur le site de son club GenerationFrance.fr.

CANCAN
Franchement ,les promesses s’accumulent sur ce sujet depuis un certain temps. J'attends de voir pour croire

CANCAN
Franchement ,les promesses s’accumulent sur ce sujet depuis un certain temps. J'attends de voir pour croire

Maya
Je suis contente qu'on en parle. J'attends de voir les résultats : il me semble qu'il y a tellement longtemps que j'attends ! J'aurais aimé que ce soit Mme Gisèle Halimi qui en soit l'instigatrice ou une femme comme Yvette Roudy (car je souhaite aussi une loi contre le sexisme, un loi à elle toute seule et non pas assimilée au racisme). Mais je suis très contente, car J.F Copé parle aussi de faire une loi contre les burkas (vêtement qui maintient les femmes en esclavages, et les femmes sont les dernières esclaves du monde. Ces femmes m'insultent également visuellement, moi, femme occidentale, et insultent aussi le sol de mes racines qu'elles foulent.) pour le respect des droits des femmes. Il y a seulement 40 ans que je les attends : je croyais que tout se ferait à ce moment là. Oui, vraiment, je suis très contente de tous ces projets.

marie anne fran
tres bien votre site!!!!

jeant
La parité n'est pas une fin en soit, ce qui compte c'est de mettre les meilleurs.

franmic64
Les élites peuvent être aussi bien des hommes que des femmes!

country33
La parité n'existera toujours que sur le papier et le schefs d'entreprises ne changeront pas la donne de si tôt, vous verrez ce que je vous dis.

comments powered by Disqus