Le sex toy fait vibrer le cœur des Français

Le sex toy fait vibrer le cœur des Français
Le sex toy fait vibrer le cœur des Français
Les sex toys se seraient-ils installés dans nos chambres ? Une étude réalisée en janvier par Netétudes pour  Sexyprivé.com, révèle que 22% des Français achètent au moins  un joujou sexuel par an,  soit 4% de plus qu’en 2005. Avis aux amatrices !

Beaucoup pensaient que le sex toy ne serait qu’un phénomène de mode à court terme. Mais le joujou fait maintenant partie de la vie sexuelle de plusieurs milliers de Françaises, généralement âgées de 18 à 40 ans.   « Attention, le sex toy ne remplace pas l’homme. Dans sex toy, il y a le mot jouet. Il sert à faire pétiller les relations des couples mais aussi à faire découvrir de nouveaux plaisirs aux célibataires. Ce n’est qu’un plus », affirme Vincent Lequeux, Directeur Général de SexyPrivé SA.


Le chouchou des Françaises mais chut…


Les sex toys, autrefois très tabous, sont devenus les petits chouchous de ces dames. Vibromasseurs, boules de geishas, huiles essentielles, lingerie sexy, la gamme de produits est très étendue, sans compter les différentes couleurs et matières.  Mais attention, même si le sex toy n’est plus l’objet de la honte, les femmes veulent tout de même rester discrètes. L’étude de Sexyprivé.com démontre que plus de 60% des Français préfèrent utiliser internet pour acquérir le petit joujou. « Les femmes parlent plus librement des sex toys notamment parce que les médias s’y intéressent de plus en plus. Grâce à Sex and the City, le « Rabbit » fait un tabac. Mais l’achat reste quand même un acte difficile. La Toile permet de conserver une certaine confidentialité, une discrétion qui n’est pas accessible lorsqu’on se rend dans les sex shops », confie Vincent Lequeux.


Un joujou qui coute cher


La moitié des utilisateurs ou potentiels acheteurs trouvent les jouets sexuels beaucoup trop onéreux. Un peu plus de 60%  des personnes interrogées seraient prêtes à investir jusqu’à 30 euros pour ce joujou du plaisir mais pas plus. Pour l’anecdote, en août 2009, en Arabie Saoudite, un homme d’affaires a acheté un sex toy en or, 18 carats, pour la modique somme de  34 500 euros rapporte le Mondial News. L’histoire ne dit pas s’il s’agissait d’un petit canard !

Stéphanie Marin

VOIR AUSSI :

L'orgasme, on s'en fout ? 
Voilé, dévoilé, le sexe dans tous ses états

comments powered by Disqus