Myriam Leroy : Dieudonné et la "dieudosphère" s'en prennent à elle, elle disparaît du web

Myriam Leroy : Dieudonné et la "dieudosphère" s'en prennent à elle, elle disparaît du web
Deux semaines après s’être attaquée à Dieudonné dans sa chronique de « La Nouvelle Édition » sur Canal Plus, Myriam Leroy a préféré fermer ses comptes Facebook et Twitter. La jeune femme a été la cible d’injures extrêmement virulentes de la part de la « dieudosphère », les internautes fans de Dieudonné.


Myriam Leroy ne s’attendait certainement pas à de telles retombées lorsqu’elle s’en est prise, le 29 novembre dernier, à Dieudonné. Dans « Leroy c’est elle », sa chronique hebdomadaire dans la « Nouvelle Édition » de Canal Plus, la jeune Belge a osé s’en prendre à l’humoriste polémique, qu’elle considère comme le « Nabilla de l’éveil des consciences ».

Si sa chronique incendiaire lui a attiré la sympathie de nombreux internautes qui ne portent pas Dieudonné dans leur cœur, elle a aussi suscité des réactions d’une extrême violence de la part des fans de l’humoriste.


Comme il l’avait fait pour Yann Barthès et pour le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, Dieudonné a d’ailleurs adressé une réponse à Myriam Leroy. Dans une vidéo de deux minutes postée sur YouTube, Dieudonné M’bala M’bala attaque froidement la jeune Belge. Sous prétexte de ne pas vouloir susciter davantage de commentaires haineux et d’insultes que ceux dont elle a déjà été l’objet, Dieudonné règle en réalité ses comptes avec Myriam Leroy. « Après ma réponse à Yann Barthès, on m’envoie une jeune Myriam Leroy, que je ne connaissais pas. Apparemment Yann n’a pas voulu me répondre en direct donc il m’a envoyé la stagiaire […] Qu’est-ce qu’on va faire de toi Myriam ? T’es jeune, tu te rends pas compte… Moi j’ai pas le cœur à te rentrer dans la gueule, j’ai pas envie de taper sur l’ambulance. »



Loin de calmer le jeu, l’intervention de Dieudonné a au contraire attisé la haine de ses sympathisants. Face au torrent d’insultes dont elle a été la cible sur Twitter et Facebook , Myriam Leroy a préféré fermer cette semaine ses comptes sur les deux réseaux sociaux.

VOIR AUSSI

Dieudonné se vante du soutien de 100 000 personnes contre la Licra
"Le Petit Journal" de
Canal Plus s'excuse pour les quenelles de Dieudonné
Yann Barthès coupe court à la polémique sur sa quenelle sur
Twitter
Dieudonné : mais au fait, c'est quoi une quenelle ?

Dans l'actu