Patrick Balkany regrette son coup de sang face à BFMTV

Patrick Balkany regrette son coup de sang face à BFMTV
Patrick Balkany regrette son coup de sang face à BFMTV
Invité sur Radio Bleu pour évoquer la campagne municipale, Patrick Balkany est revenu sur son altercation du 26 janvier dernier avec les équipes de BFMTV. Visiblement gêné que les images aient été rendues publiques, le maire de Levallois-Perret a présenté ses excuses.
A lire aussi
Une culotte vibrante "pour sauver son couple" pendant la Coupe du monde : vraiment ?
News essentielles
Une culotte vibrante "pour sauver son couple" pendant la...


Depuis vingt-quatre heures, les images tournent en boucle sur BFMTV et sur le web. Dimanche 26 janvier, les journalistes de la chaîne d'information en continu se sont rendues dans le QG de campagne de Patrick Balkany pour l'interroger sur son programme pour les municipales, ainsi que sur l'enquête judiciaire pour « blanchiment de fraude fiscale » dont lui et son épouse font l'objet. Si Isabelle Balkany préfère elle feindre l'ignorance, Patrick Balkany lui, sort rapidement de ses gonds. « Ça fait trente ans que j'ai la même maison ! Vous tombez de l'armoire ? Alors Monsieur, j'ai fini de vous parler, maintenant, vous pouvez sortir et quitter ma permanence. Cassez-vous ! Tirez-vous ! », lance-t-il à l'équipe de BFMTV, avant de revenir à la charge et de confisquer la caméra. « Tirez-vous ! Je la garde… Je garde la caméra ! Je la garde parce que vous nous faites chier ».

Mais tandis que Patrick Balkany s'empare de la caméra, cette dernière continue de filmer toute la scène. On voit ainsi Patrick Balkany s'enfermer dans une pièce sans fenêtre pour tenter de récupérer la bande. « Je vais enlever son… Ça tourne, je vais lui enlever. » Accompagnée d'un collaborateur, Isabelle Balkany tente de calmer son mari. « Tu te calmes », lui lance-t-elle. « Pas aujourd'hui, pas maintenant. Quel gâchis ! » C'est elle qui finalement rendra cinq minutes plus tard leur caméra aux journalistes de la chaîne de télévision.


Patrick Balkany présente ses excuses

Si Patrick Balkany s'est laissé s'emporter, c'est parce qu'il ne se doutait probablement pas que les images seraient diffusées par BFMTV. Mardi 4 février, le député-maire de Levallois-Perret, qui brigue un cinquième mandat dans la ville des Hauts-de-Seine, s'est expliqué sur les ondes de Radio Bleu. Invité par la radio régionale, il a déclaré : « Je suis désolé de m'être emporté mais, je vais vous dire, quand vous être suivi pendant huit jours par un journaliste qui rentre dans votre permanence sans y être invité […], qui vous agresse avec des questions extrêmement déplacées… J'ai peut-être eu une réaction violente que je regrette, mais cela devient insupportable. »

Ce n'est pas la première fois que Patrick Balkany perd son sang froid à la télévision. Habitué aux sorties choc, l'homme politique s'était l'an dernier emporté sur le plateau de l'émission de Jean-Jacques Bourdin. Invité pour commenter la récente mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt, Patrick Balkany avait lâché à Me Antoine Gillot, l'avocat de l'ex-majadorme de la milliardaire un cinglant « je vous emmerde ».

>> Patrick Balkany : clashs et autres dérapages, le best-of <<

Dans l'actu
À voir
Aussi