Ces beaux gosses de séries qui ont été nos premiers amoureux imaginaires

Ces beaux gosses de séries qui ont été nos premiers amoureux imaginaires
Ces beaux gosses de séries qui ont été nos premiers amoureux imaginaires
Ils étaient beaux, parfois bad boys, un brin maléfique, ou au contraire, doux comme des agneaux. Eux, ce sont les beaux gosses des séries télé qui nous ont toutes fait craquer durant notre jeunesse. De Drazic à Angel, petit tour d’horizon des belles gueules du petit écran et bien évidemment, séquence nostalgie…
A lire aussi
10 situations où nos enfants ont bon dos
News essentielles
10 situations où nos enfants ont bon dos

AngelBuffy contre les vampires

En 1997 (oui, cela ne nous rajeunit pas), la Trilogie du samedi débarque sur M6. L’année suivante, la série Buffy contre les vampires y est intégrée, et les adolescentes françaises découvrent alors avec émoi le ténébreux vampire Angel. Ses longs manteaux noirs et ses chemises déboutonnées n’avaient pas encore fini de nous enflammer les sens qu’il en profitait pour briser le cœur de Buffy. Notre premier chagrin d’amour, assurément.

Buffy - Angel


Jordan Catalano – Angela, 15 ans

Bien avant Homeland, Claire Danes a brillé dans un autre petit bijou du petit écran : Angela, 15 ans. Série bouleversante sur l’adolescence, cette dernière n’a malheureusement connu qu’une seule saison. En France, elle a été diffusée sur France 2 en 1995. Quoi qu’il en soit, elle nous aura permis de découvrir Jordan Catalano aka le crush d’Angela. Interprété par un tout jeune Jared Leto, le beau gosse était la copie conforme de Kurt Cobain, entre chemises en flanel, cheveux sales et regard torturé.

Jordan Catalano


Cole Turner (Balthazar) – Charmed

Tout comme Buffy, Charmed a débarqué en France en 1999 dans le cadre de la Trilogie du samedi de M6. Il faudra néanmoins attendre la saison 3 pour qu’un personnage vienne mettre un peu de piment dans les aventures des sœurs Halliwell. Mi-homme mi-démon, Cole Turner est aussi beau que maléfique. Grand amour de Phoebe, il finira néanmoins par mourir, nous laissant condamnées à la neurasthénie. 

Cole Charmed


Bogdan Drazic – Hartley, cœurs à vif

La série australienne de France 2 a longtemps rythmé nos goûters à la sortie du collège/lycée et cela dès 1995. Si notre premier chouchou était le boxeur Nick Poulos, le beau Drazic l’a vite remplacé dans nos cœurs dès son arrivée au lycée de Hartley au cours de la saison 3. Etait-ce son piercing à l’arcade sourcilière ? Son skateboard ? Son mauvais tempérament ? Ou bien son histoire d’amour avec la douce Anita ? Dans tous les cas, on peut l’avouer aujourd’hui : Drazic était au cœur de nos premiers fantasmes.

Drazic


Dylan McKay – Beverly Hills 90210

C’est en 1993 que le public de TF1 découvre les histoires des frères et sœurs Walsh et de leurs amis bien nés de Beverly Hills. C’est donc à cette époque que Dylan McKay se présente à nous. Blouson en cuir et lunettes Wayfarer vissées sur le nez, le pauvre petit garçon riche va briser les cœur de Brenda, de Kelly et les nôtres par la même occasion. Mal dans sa peau comme jamais, Dylan est probablement à l’origine du style « bad boy au grand cœur » très présent dans les séries télé et dans notre liste.

Dylan Beverly Hills


Mr Big – Sex and the City

Dès 1999, il rendait folle Carrie Bradshaw en deuxième partie de soirée sur M6. Mr Big avait tout du salaud et pourtant, on a toutes pleuré de bonheur lors de sa réunion ultra romantique avec notre héroïne bien chaussée dans le grand final de la série. Bien sûr, il y aura toujours des copines pour lui préférer Aidan, A croire qu’elles n’ont rien compris à l’amour.

Mr Big

John Carter - Urgences

Le médecin urgentiste du Cook County était le good guy de la série. Beau gosse et sympathique, Carter aura connu moultes histoires d'amour durant les 11 saisons d'Urgences dans lesquelles il apparaît. Si beaucoup d'entre nous souhaitaient le voir finir ses jours auprès d'Abby Lockhart, c'est finalement Kem qui réussira à lui mettre le grappin dessus pour de bon.

John Carter

Pacey Witter - Dawson

Si la série de Kevin Williamson s'intéressait avant tout aux amours de Dawson, Pacey a vite volé la vedette à son meilleur ami. D'abord présenté comme le rigolo de la bande, le personnage a peu à peu trouvé sa place dans le coeur des fans féminines grâce à sa grande sensibilité et ses failles. Finalement, c'est même lui qui réussira là où Dawson avait échoué en faisant craquer la belle Joey Potter.

Pacey Witter


Tom Hanson - 21 Jump Street

C'est en 1990 que 21 Jump Street débarque sur TF1. A l'époque, dur, dur de ne pas craquer pour la belle gueule de Tom Hanson (tout jeune Johnny Depp), un jeune officier de police travaillant sous couverture dans les lycées et universités de l'Etat de Washington. Une allure de bad boy, une bouille d'ange et un coeur gros comme ça, l'icône masculine de la fin des eighties était née.

21 Jump Street

>> Nouvelles séries 2015 : le top 10 hautement recommandable <<