Hapsatou Sy : beaucoup de larmes après la faillite de ses instituts

Hapsatou Sy : beaucoup de larmes après la faillite de ses instituts
Hapsatou Sy : beaucoup de larmes après la faillite de ses instituts
Dans cette photo : Laurence Ferrari
La chroniqueuse du « Grand 8 » a connu un revers douloureux lorsque sa société de salons de beauté a été placée en liquidation en 2013.
A lire aussi
Morte à 10 ans suite à une excision : après le choc, la révolte en Somalie ?
News essentielles
Morte à 10 ans suite à une excision : après le choc, la...


Révélée au grand public dans le Grand 8, Hapsatou Sy est avant tout une femme d’affaires, connue pour avoir fondé une chaîne d’instituts de beauté baptisée Ethnicia. Or cette self-made woman, connue pour son franc-parler à la télévision est tombée de haut lorsque sa société a été placée en redressement judiciaire en janvier 2013, alors qu’elle officiait déjà aux côtés de Laurence Ferrari, Roselyne Bachelot et les autres sur D8.

Hapsatou Sy ne se décourage pas

Présentée comme un modèle de réussite, la jeune femme qui avait été recrutée sur D8 notamment grâce à son statut de businesswoman accomplie, a très mal vécu cet échec cuisant. Interviewée par nos confrères de Gala deux ans plus tard, elle avoue en effet avoir passé « des nuits à chialer », à la suite de ce revers professionnel qui s’est soldé par la liquidation de son entreprise.  

Loin de se laisser décourager par la faillite de son entreprise, Hapsatou Sy continue à nourrir des projets. Elle va ainsi présenter une nouvelle émission sur D8, Projet Fashion. Et ne compte pas non plus renoncer à l’entreprenariat.

>> Les larmes d'Ingrid Chauvin face à Hapsatou Sy <<

À voir
Aussi