"Les Recettes du Bonheur", notre film coup de coeur

"Les Recettes du Bonheur", notre film coup de coeur
"Les Recettes du Bonheur", notre film coup de coeur
Dans cette photo : Steven Spielberg
« Les Recettes du Bonheur » raconte le choc culturel vécu par une famille indienne venue se réfugier dans le sud de la France, après un bref séjour à Londres. Restaurateurs dans leur pays d’origine, c’est tout naturellement qu’ils y ouvrent un restaurant familial. Lorsque la chef du restaurant étoilé local apprend la nouvelle, un parfum de roussi se répand dans le village…
A lire aussi
"In a Heartbeat" : l'homosexualité au coeur d'un joli film d'animation
News essentielles
"In a Heartbeat" : l'homosexualité au coeur d'un joli...

Contrairement à ce que suggère le titre, « Les Recettes du Bonheur », produit par Steven Spielberg et l’animatrice phare de la télé américaine Oprah Winfrey, et réalisé par Lasse Hallström, n’est pas qu’un film sur la cuisine. Il y est en effet surtout question de tolérance, d’intégration, d’amour, de partage, et de traditions. Le prétexte, c’est cette « guerre » qui éclate entre les deux restaurants, dont la tradition culinaire, vous l’imaginez, semble irrémédiablement s’opposer.

Les Recettes du Bonheur aborde de manière rafraichissante la question de l'intégration

Ainsi, les débuts de la famille Kadam à Saint-Antonin-Noble-Val sont difficiles. Doté d’un véritable « goût absolu », Hassan Kadam, qui a toujours été restaurateur, décide d’y ouvrir un restaurant indien, la Maison Mumbai. Lorsque Madame Mallory, propriétaire hautaine et chef d’une véritable institution locale - un célèbre (et fictif) restaurant étoilé au Michelin, Le Saule Pleureur - entend parler du projet, elle va mener une vie impossible aux Hassan.

>> Lire aussi: Intégration des immigrés - la France est-elle nulle ? <<

Pourtant, la passion d’Hassan pour la grande cuisine Française et son coup de foudre pour la sous-chef du restaurant, Marguerite, va lui faire trouver le moyen de marier à la perfection les deux cultures. Et peu à peu, l’acariâtre Madame Mallory ne pourra plus ignorer son talent - elle finit même par le prendre sous son aile… Oprah Winfrey, Steven Spielberg et Lasse Hallström jettent un regard vraiment rafraichissant sur la question de l’intégration, qui nous a fait vraiment tomber sous le charme de ce film !

Ce très bon long-métrage sera dans les salles dès le 10 septembre prochain. En attendant, voici une bande annonce « making off » avec Steven Spielberg et Oprah Winfrey:



À voir
Aussi