La généralisation de la césarienne en France

La généralisation de la césarienne en France
Le nombre de césariennes pratiquées en France en est hausse. C'est le cri d'alarme lancé par la fédération hospitalière de France. Sur le banc des accusés : les grossesses tardives, la présentation des bébés par le siège, les naissances gémellaires et le confort.

Parfois, une césarienne est obligatoire. C'est la cas que que vous présentez un diabète grave, de l'herpès génital, une hypertension artérielle ou une insuffisance rénale.

- Elle peut être programmée à l'avance. C'est probablement le cas si vous développez une maladie au cours de la grossesse (toxoplasmose, listériose, toxémie). Il peut aussi y avoir des causes physiques, votre bassin est trop étroit ou si le bébé est trop gros. Vous êtes prévenue et vous aurez du temps pour vous préparer.

- Pendant le travail : Elle peut se décider d'urgence quand le travail dure trop longtemps. Le bébé ne peut pas descendre, le col se dilate mal, et ne s'ouvre pas. Dans ce cas, bébé risque de souffrir. Elle peut être recommandée en cas de siège (votre bébé est en position verticale mais dans le mauvais sens, il présente ses fesses au lieu de sa tête), si vous attendez des jumeaux, il arrive qu'un des bébés se présente par le siège.

- Ce peut être un confort dans certains cas. Vous pouvez réclamer d'être césarisée pour des raisons de convenance, c'est vous qui choisissez votre mode d'accouchement, c'est votre droit. Mais vous devez savoir qu'une césarienne n'est pas un accouchement sans risque, ni pour vous, ni pour votre futur bébé.