Seniors : nouvelle dégradation de leurs conditions de travail

Seniors : nouvelle dégradation de leurs conditions de travail
Seniors : nouvelle dégradation de leurs conditions de travail
La vie professionnelle des salariés seniors ne se serait pas améliorée. En effet, 60% d'entre eux se disent insatisfaits de leurs conditions de travail, selon les résultats du 12e Baromètre seniors en entreprise, dévoilés mardi dans l'hebdomadaire Entreprise & carrières.
A lire aussi
Femmes et travail : la condition féminine stagne
femmes
Femmes et travail : la condition féminine stagne


Alors que les entreprises ont dû s’engager sur les accords pour l’emploi des seniors fin 2009 sous peine d’amende, ceux-ci n’ont pas vu leurs conditions de travail s’améliorer. Selon l’édition 2012 du Baromètre seniors, 60% des plus de 50 ans les jugent « difficiles » ou « assez difficiles ».

42% des seniors estiment en effet être « victimes de harcèlement du fait de leur âge » (contre 36% en 2010 et 2011). Et plus l’entreprise est grande, plus de chiffre est élevé : 47% pour les plus de 1 000 salariés contre 38% pour les moins de 100 salariés. Leur salaire, quant à lui, n’a pas augmenté depuis 3 ans pour 78% des personnes interrogées. Ils sont 85% à déplorer l’absence de « promotion, de changement de poste ou d’affectation sur un nouveau projet depuis 3 ans ». Enfin, 69% des salariés séniors n’ont pas suivi de formation depuis 3 ans.

Et malgré l’existence des plans pour l’emploi des séniors, 84% d’entre eux ne bénéficient toujours pas de l’entretien de seconde partie de carrière, qui avait été instauré par la loi orientation-formation du 24 novembre 2009. De même, 86% des seniors déclarent n’avoir reçu aucune information concernant le tutorat. Enfin, pour 57% des interviewés, l’âge idéal pour partir à la retraite demeure 60 ans, en dehors de toutes considération financière.

Crédit photo : Ingram Publishing

VOIR AUSSI

Le boom des mamies-sitters
Femme senior et emploi : l'équation impossible ?
Valérie Gruau fait travailler les seniors