Seniors : créer sa boîte pour échapper à la précarité et à l'ennui

Par Ide Parenty
Publié le 4 février 2013

Seniors : créer sa boîte pour échapper à la précarité et à l'ennui

Seniors : créer sa boîte pour échapper à la précarité et à l'ennui

© ThinkStock
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Alors que la situation financière des seniors se détériore, près de 20% de ceux qui vivent dans une situation de précarité seraient intéressés par la création d'entreprise, selon une enquête CSA-Adie, réalisée à l'occasion de la 9e Semaine du Microcrédit. Leurs motivations ? L'attrait pour l'activité et une recherche d'indépendance.


La situation économique des seniors (45-70 ans) en situation de précarité s’est fortement dégradée au cours des deux dernières années. Selon une enquête CSA-Adie, 62% d’entre eux ont vu leur niveau de revenu et 48% leur situation professionnelle se dégrader. Sept sur dix seraient exclu actuellement ou potentiellement de l'emploi et ne seraient pas plus optimiste (à 46%) pour l’avenir.

Entre 500 000 et 1 000 000 de créateurs d'entreprises potentiels

Alors, face à ces difficultés, la création d’entreprise semble être une voie qui pourrait les intéresser. Toujours selon cette même étude, 19% des seniors dans une situation de précarité seraient tentés « dans l’absolu » par l’idée de créer leur activité professionnelle, 9% seraient même très intéressés. Ils seraient notamment motivés par la volonté de faire un métier qui leur plait (97%) d’être leur propre patron (92%), de gagner plus d’argent (85%), et de sortir d’une situation de précarité (81%). Une majorité souhaiterait ainsi s’orienter vers le commerce (20%), les services (16%) et vers le secteur de l’art, de la culture et des loisirs (16%).

Mais les séniors anticipent un certain nombre de difficultés et la première d’entre elle est, sans surprise, la recherche de financement (87%). A l’inverse, ils ont confiance en leurs capacités créatives (identifier une idée : 71%) et commerciales (choisir une assurance professionnelle : 35%, trouver des clients : 62%). Ils représenteraient donc entre 500 000 et 1 000 000 créateurs d'entreprise potentiels... Et si on leur donnait les moyens de le faire, 52% pourraient l’envisager d’ici moins d’un an.

VOIR AUSSI

Le boom des mamies-sitters
A plus de 50 ans, ils ont osé créer leur entreprise !
Valérie Gruau fait travailler les seniors
Femme senior et emploi : l'équation impossible ?

Voir aussi :  emploi    senior    créer une entreprise    crise   
 

Commenter

5 commentaires

omaha - 04/02/13 15:33
créer sa boite c'est vraiment une bonne idée mais il faut qu'il y ait autre chose que tromper l'ennui
country33 - 04/02/13 17:19
C'est vrai que c'est une bonne idée et en plus ça permet de sortir un peu plus avec des obligations plutôt que de s'enfermer et d'attendre que le temps passe.
Alescandra - 04/02/13 17:22
Tout à fait. Créer sa boîte demande énormément d'énergie. Ce que je trouve triste c'est que ce soit la précarité qui soit à l'origine de ça, et non pas l'énergie et la volonté de créer.
country33 - 04/02/13 17:31
Tu as raison moi je n'ai jamais quitté Avon à cause de ça aussi car même si je en le fait plus au même niveau qu'avant ça met toujours du beurre dans le sépinards quand même.
Fleurdesmontagn - 01/03/13 07:46
Les personnes âgées ont du mal à s'adapter à une vie de retraités qui ne leur offre pas beaucoup de choix dans la vie! Créer sa boite, c'est une bonne préoccupation!

Rechercher sur @WORK

ex: SARL, maternité, Licenciements...

Pour vous, la rentrée, c'est :

Recevoir la newsletter

Les Coachs

Sabine  Judkiewicz
Sabine Judkiewicz
Eric-Jean  Garcia
Eric-Jean Garcia
Claire Chatelain
Claire Chatelain
Fermer