Les hommes qui réussissent ont une voix grave, et les femmes ?

Les hommes qui réussissent ont une voix grave, et les femmes ?
Les hommes qui réussissent ont une voix grave, et les femmes ?
Dans cette photo : Marilyn Monroe
Les cadres masculins ayant une voix grave gagnent plus que les autres. La voix grave, associée chez les hommes à un comportement dominant, serait inconsciemment déterminante sur les fiches de paye. Et chez les femmes ?
A lire aussi
Les déodorants ont de surprenants pouvoirs sur les hommes et les femmes dans les publicités
Mag
Les déodorants ont de surprenants pouvoirs sur les hommes...


CV en béton, expériences solides ou connaissances haut placées ne seraient pas les uniques facteurs de réussite professionnelle : la tonalité de la voix peut être décisive pour une carrière. Des chercheurs de la Duke University en Caroline du Nord ont ainsi montré que la voix basse pouvait, chez un homme, constituer un atout majeur. Les hommes à la voix grave tendent à gagner plus d’argent, à diriger des entreprises plus importantes et à garder leur job plus longtemps que les autres.

Salaires et voix étudiés de près

Avant d’arriver à cette conclusion, les spécialistes ont étudié 792 cadres masculins dans différentes entreprises américaines. Ils ont pu faire une corrélation entre tonalité de la voix et salaires : les hommes ayant une voix plus basse étaient nettement avantagés par rapport aux hommes ayant une voix plus aigüe. Les cadres dont la voix était la plus grave gagnaient en moyenne 187 000 dollars de plus que les autres, et avaient des missions plus importantes.

La voix grave associée à l'idée de mâle dominant

L’étude indique que cette différence pourrait s’expliquer par la réputation des voix basses : elles sont associées, chez l’homme, à un haut niveau de testostérone, et donc à l'idée qu'on se fait d'un mâle dominant. Ces hommes à la voix virile seraient par ailleurs plus attirants aux yeux des femmes. Bill Mayew, qui a dirigé l’étude, indique que le phénomène n’a pas encore de véritable explication : « Nous ne savons toujours pas par quel mécanisme précis une voix grave ajoute de la valeur à un profil », a-t-il avoué au Times.

Pour une femme, la voix idéale est haute et voilée

L’étude n’a pas (encore ?) été menée sur des femmes, mais d’autres scientifiques, britanniques cette fois, avaient trouvé la voix « idéale » pour une femme, d’après les hommes. Elle était légèrement haute et voilée, « comme Marilyn Monroe ». Ces caractéristiques signalaient à leur subconscient que la propriétaire de la voix était petite, ouverte et soumise. L’étude ne dit pas si les voix féminines haut perchées, fluettes, graves, ou rauques n’ayant pas la chance d’être « voilées » sont par opposition associées à une géante révoltée et fermée comme une huître.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Avoir une voix grave, un avantage professionnel?
Votre voix révèle votre infidélité
Grossesse : le foetus parvient à distinguer les voix dès six mois