Fin des 35 heures : Barbara Romagnan propose de réduire encore le temps de travail

Fin des 35 heures : Barbara Romagnan propose de réduire encore le temps de travail
Fin des 35 heures : Barbara Romagnan propose de réduire encore le temps de travail
Elle cultive sa différence. Barbara Romagnan, députée socialiste du Doubs, a une nouvelle fois fait une annonce qui ne fait pas l'unanimité au sein de son parti. Elle a en effet expliqué samedi 22 juin sur France 3 vouloir en finir avec les 35 heures... Mais pour réduire encore le temps de travail hebdomadaire.
A lire aussi
Réduire le sexisme au travail ? L'armée norvégienne a (peut-être) la solution
News essentielles
Réduire le sexisme au travail ? L'armée norvégienne a...


Pour Barbara Romagnan, la solution pour lutter efficacement contre le chômage est d’en finir avec les 35 heures… mais pour réduire encore le temps de travail hebdomadaire. Une position qui est loin de faire l’unanimité au sein du PS. Si plusieurs socialistes ont défendu ces dernières années un assouplissement des 35 heures, le sujet crée à chaque fois des polémiques. Jean-Marc Ayrault était ainsi par exemple revenu sur ses propos en octobre 2012 après avoir affirmé que la durée légale du temps de travail « ne changerait jamais tant que la gauche sera au pouvoir ». A contrario, Manuel Valls avait suscité lui aussi l’ire d’une partie du PS en proposant durant la primaire socialiste de 2011 de « déverrouiller les 35 heures ».

« Reprendre la marche vers la réduction du temps de travail »

« Je pense qu’il faut vraiment engager cette réflexion », a donc soutenu l’élue proche de Benoît Hamon dans l’émission « La Voix est libre » sur France 3 Franche-Comté. « À mon sens, avec un taux de croissance qui est toujours si faible et qui va vraisemblablement le rester, je pense qu’il faut qu’on s’engage beaucoup plus fortement dans la transition énergétique, et qu’on reprenne la marche vers la réduction du temps de travail », a-t-elle ainsi expliqué. La députée entend donc « partager le travail, le temps et les richesses qui y sont associées autrement on ne pourra pas résoudre durablement et vraiment le problème du chômage. » Mais Barbara Romagnan le reconnaît, la majorité n’est pas prête à défendre cette position : « Aujourd’hui ce n’est clairement pas le cas. Moi je vous dis ce que j’en pense. »

« Partager les revenus et le travail »

Invitée à ses côtés sur le plateau de France 3 Franche-Comté, la députée UMP du Doubs Annie Genevard a vivement réagi : « Il ne faut pas être dogmatique, tout doit être fait pour réduire le chômage qui est un cancer de notre société. Mais je suis absolument convaincue que la réduction du temps de travail n’est pas la solution. Il suffit d’écouter les chefs d’entreprises pour en être convaincu. » Mais, la députée PS a en revanche reçu le soutien du député écologiste Éric Alauzet : « Il faut partager les revenus et donc le travail qui existe. Si on peut en avoir plus tant mieux, mais à un moment donné, quand il y a un certain nombre d’heures qui est contenu, il faut les partager et partager les revenus. »

VOIR AUSSI

Barbara Pompili, Barbara Romagnan et Karine Berger : "Abolissons les privilèges des députés"
Barbara Romagnan: "Être une femme est un atout considérable en politique"
35 heures : Royal s'insurge contre les "polémiques inutiles"
Jean-Marc Ayrault ne verrait pas de "tabou" dans la fin des 35h