Pour LinkedIn, une femme ne peut pas être belle et développeur web

Pour LinkedIn, une femme ne peut pas être belle et développeur web
Pour LinkedIn, une femme ne peut pas être belle et développeur web
Le réseau social professionnel LinkedIn aurait refusé de publier l'annonce d'un recruteur parce que la jeune femme présentée était trop jolie pour être développeur web. Un bad buzz révélateur du sexisme dans le milieu des nouvelles technologies.
A lire aussi
L'astronaute à être restée le plus longtemps dans l'espace est une femme
News essentielles
L'astronaute à être restée le plus longtemps dans...


Faut-il être laid et boutonneux(se) pour être développeur web ? Une bourde du réseau social LinkedIn semble l'indiquer. Le site DailyDot.com rapporte que le réseau social professionnel aurait retoqué une annonce du groupe Toptal, visant à recruter de nouveaux développeurs, au motif que la jeune femme figurant sur la photo de l'annonce était « trop jolie pour être développeur web ».

Sexisme dans le secteur du numérique

On ne sait pas comment la jeune femme en question, développeur web de son métier, prendra le compliment. La société Toptal a réagi en dénonçant « un sexisme extrême au sein de la communauté technologique ». LinkedIn s'est depuis excusé, évoquant un « souci avec le service client ». Des mesures ont ensuite été prises et l'annonce validée. Le bad buzz prouve que les réseaux de femmes dans le digital et les nouvelles technologies ont encore du chemin à parcourir.


VOIR AUSSI

Le digital a besoin des femmes
Elles bâtissent le monde numérique de demain
Start-ups, les grandes boîtes vous veulent du bien