Réunion : les cadres y passent 16 ans de leur carrière, combien ça coûte ?

Réunion : les cadres y passent 16 ans de leur carrière, combien ça coûte ?
Réunion : les cadres y passent 16 ans de leur carrière, combien ça coûte ?
16 ans : c'est le temps que les cadres français passent en réunion, selon une enquête de la société Perfony. Une réunionite que certains considèrent comme une perte de temps et qui peut peser très lourd sur le budget des entreprises.
A lire aussi
Mariage : combien ça coûte d'être invité ?
argent
Mariage : combien ça coûte d'être invité ?


Les réunions sont-elles indispensables au bon fonctionnement des entreprises ? Alors que les salariés sont divisés sur le sujet, la société Perfony spécialisée dans la gestion des performances des entreprises, s'est penchée sur la question. Résultat : 98% des 340 cadres interrogés les ont jugés nécessaires. Mais ce chiffre doit être nuancé car, dans le même temps, les trois quart avouent également y perdre leur temps. En cause, des ordres du jour mal définis, des horaires non-respectés, un manque de préparation des participants, une absence de suivi des actions décidées et au final des rassemblements qui n'atteignent pas toujours l'objectif fixé. Un comble quand on sait que les salariés français passent en moyenne 27 177 heures en réunion, soit 16 années de leur vie professionnelle. « C'est le paradoxe des réunions. Il nous est tous arrivé d'y être spectateur », a analysé Antoine Dorin, directeur marketing de Perfony pour lefigaro.fr, précisant qu'elles constituaient malgré tout un moment privilégié pour souder les équipes. 

>> Comment organiser une réunion efficace ? <<

Une réunion hebdomadaire peut coûter plusieurs milliers d'euros à l'entreprise

Mais outre la perte de temps qu'elles représentent parfois pour les collaborateurs, les réunions mal préparées pèsent également lourd sur l'équilibre budgétaire des entreprises. En effet, selon l'enquête, le coût annuel d'un point hebdomadaire réunissant 200 personnes pendant deux heures avoisinerait le million d'euros. Le secret d'Antoine Dorin pour éviter ce gaspillage financier : mettre un terme aux réunions sans but ni ordre du jour précis. « Il faut être plus efficace. Pour cela il faut préparer en amont la réunion mais aussi mesurer sa performance pour pouvoir améliorer les prochaines », insiste-t-il. À bon entendeur…

À voir
Aussi