Démission : réussir son départ

Démission : réussir son départ
Démission : réussir son départ
Ça y est ! Vous avez choisi de quitter votre travail. Qu'il s'agisse de démission ou de rupture conventionnelle, c'est signé et ce n'est plus qu'une question de semaines avant votre départ définitif. Alors, quoi qu'il se soit passé, mettez toutes les chances de votre côté pour que l'aventure se termine bien et que vous sortiez par la grande porte.
A lire aussi
Comment réussir son aperitivo party pour une belle soirée d'été
News essentielles
Comment réussir son aperitivo party pour une belle soirée...

Égoïste ou altruiste ?

Quand on quitte un job, on est déjà mentalement un peu ailleurs et il est parfois difficile de faire les choses bien jusqu'au bout. Et pourtant, c'est dans votre intérêt. Le départ d'un salarié est un changement dans l’entreprise qui a des répercussions sur ceux qui restent, pensez à eux. Il faut qu'ils s'habituent à votre absence et à l'arrivée éventuelle d'une nouvelle personne. Ils vous seront reconnaissants d'avoir facilité les choses et vous vous sentirez valorisé de les avoir accompagnés. Comment procéder ?

Communiquez !

C'est souvent là que le bât blesse dans les entreprises, la hiérarchie ne communique pas toujours ou mal sur ces sujets pourtant d'une importance capitale. Deux possibilités :
– l'entreprise communique : gardez un œil sur leur manière de faire, ne vous en lavez pas les mains et préparez le terrain auprès de vos collègues afin qu'ils ne tombent pas des nues.
– l'entreprise ne communique pas : proposez-leur de vous en charger, mail officiel ou discussion à la machine à café, la meilleure manière de procéder, c'est la vôtre. Attention toutefois à n'oublier personne.

Investissez-vous !

À moins que cela se passe très mal et que l'on vous ait mis prématurément au placard, chacun appréciera que vous soyez vraiment présent et efficace pour le temps qu'il vous reste. Ainsi, arrangez-vous pour terminer ce que vous avez commencé ou pour, au moins, laisser des directives suffisamment claires pour que les dossiers puissent être repris aisément par d'autres. Peut-être devrez-vous accompagner votre successeur pendant un temps donné, tant mieux ! Assurez-vous de lui transmettre toutes les infos essentielles et de lui vanter les mérites de l'entreprise plutôt que le contraire, vous faciliterez son intégration.


Pourquoi soigner sa sortie ?

Quand vous savez que vous partez, vous avez la tête plus libre. Cela vous permet de prendre de la distance par rapport à votre vécu dans cette entreprise. Si tout s'est bien passé, tant mieux pour vous. Vous savez quels schémas de fonctionnement sont efficaces et vous n'aurez aucun mal à dire au revoir avec la manière. Si les choses ont été plus difficiles, c'est le moment de faire le tri entre le bon et le moins bon. Du mauvais, vous pouvez au moins tirer des informations, et vous pouvez valoriser le meilleur. Il est important pour la suite de votre carrière de mettre les choses à leur juste place, aucun travail n'est le paradis ou l'enfer, c'est votre perception qui le rend ainsi. En faisant ce petit travail de bilan, vous aurez une meilleure conscience des événements et vous pourrez choisir de rester en contact avec certaines personnes. Partir avec sérieux et élégance vous permet de garder les gens dans votre réseau et le réseau peut parfois être très utile.

VOIR AUSSI

Retour de congé maternité : comment re-prendre sereinement le travail ?
8 conseils pour être organisé au bureau
5 clés pour changer de job sans se tromper
Reconversion professionnelle : tester un nouveau métier avant de se décider

À voir
Aussi