10 conseils pour réussir son pot de départ

10 conseils pour réussir son pot de départ
C'est l'été, le moment que choisissent des salariés en quête de nouveauté pour quitter leur ancien poste et se lancer dans une autre aventure à la rentrée. Mais avant de partir, tous devront se plier au traditionnel pot de départ : un exercice imposé pour qui veut rester en bons termes avec ses futurs ex-collègues. 10 conseils pour ne pas gâcher la fête.

1. Commencez par prendre votre plus jolie e-plume pour inviter TOUS vos collègues. Et n'oubliez surtout pas Marie de la compta, celle qui a pris pendant toutes ces années un malin plaisir à retoquer toutes vos notes de frais.


2. Oubliez les copies carbone dans les e-mails et prenez soin d'être clair sur la liste des invités. Vous risqueriez sinon de mettre dans l'embarras un collègue qui aurait souhaité collecter quelques deniers auprès de non-invités pour vous offrir le cadeau tant mérité.

3. Une fois la guest list bookée, choisissez les lieux pour le D-day et soyez généreux. Évitez le soda bas de gamme et les cacahuètes grasses. Optez plutôt pour des mets de qualité, des jus de fruits frais et des boissons peu alcoolisées.

4. Pensez aux parents overbookés et déterminez un horaire « accessible » à tous pour les festivités : une demi-heure avant le départ des premiers partants serait tout à fait indiqué.

5. Le grand jour arrivé, essayez de n'oublier aucun de vos invités en glissant un petit mot à chacun. Vous aurez tout le loisir de discuter avec vos acolytes préférés lors du restau en petit comité prévu juste après.

6. Tentez le discours seulement si vous l'avez préparé. L'euphorie du moment pourrait vous entraîner sur des terrains glissants : ce poste que vous avez tant convoité ou les fourberies de Marie (voir le n°1) ne sont plus des discussions d'actualité.

7. Si cadeau il y a, soyez quoi qu'il arrive comblé. Et s'il n'y en a pas, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.

8. Veillez avant de partir à ne rien laisser derrière vous. Laisser quelques coupes abandonnées ou des paquets de biscuits éventrés ne serait pas du meilleur effet.

9. Si les festivités sont suivies d'autres en plus petit comité, n'invitez ni Chéri, ni votre BFF. Même à l'extérieur, cette soirée doit rester « en interne ».

10. Et pensez à les remercier. Dès le lendemain, reprenez votre e-plume pour adresser à vos désormais ex-collaborateurs votre gratitude pour cette dernière soirée. Vous pourrez ensuite penser à votre prochaine rentrée…

VOIR AUSSI

Afterwork : petit manuel de survie à l'apéro d'après boulot
Tenue d'été au bureau : mode d'emploi

Huit bonnes raisons de ne pas inviter ses collègues de bureau à son mariage
Gestion du temps : comment gagner 8 heures par semaine ?

comments powered by Disqus