7 conseils pour obtenir une promotion en 2014

7 conseils pour obtenir une promotion en 2014
7 conseils pour obtenir une promotion en 2014
La fin d'une année de labeur et le début d'une nouvelle nous poussent forcément à dresser un bilan et à réfléchir aux perspectives des douze prochains mois. Même si vos boss se disent satisfaits de votre travail, comment enclencher une vraie dynamique personnelle pour faire mieux l'an prochain ? On ne parle pas ici que de performance et de productivité, mais de bien-être au boulot et du plaisir de se sentir progresser.
A lire aussi
Je n'en peux plus de mon collègue : 4 conseils pour gérer
travail
Je n'en peux plus de mon collègue : 4 conseils pour gérer


Le début d'une année, c'est le temps du renouveau, tout est possible, et on regarde les galères de 2013 avec un œil de défi : 2014, me voilà ! Le magazine Forbes se penche sur cette période charnière et analyse ce réflexe de motivation du mois de janvier. D'après Lynn Taylor, auteur d'un essai titré Apprivoisez votre tyran au bureau : comment gérer un patron au comportement de sal gamin et prospérer dans votre job ? (Éd. Wiley), «  Quand on lit la date du 1er janvier sur le calendrier, c'est mathématiquement et psychologiquement le signal d'un nouveau départ. Nous passons la majeure partie de notre temps au travail, il est donc naturel de regarder avec une perspective plus large notre vie professionnelle et notre carrière au moment de la nouvelle année, et de s'efforcer d'être un meilleur employé pour l'année à venir ». Beau projet, mais comment s'y prend-on ?

1. Prenez le temps d'avoir des idées

Votre boîte ou votre service ne vous le demandent pas explicitement, mais chaque collaborateur est un cerveau de plus, structuré différemment pour apporter un autre point de vue et des idées neuves. Essayez de prendre du recul pour anticiper les besoins, pour proposer des pistes d'amélioration ou d'innovation à votre manager. Il sera soulagé de sentir que tout ne repose pas sur ses épaules et sa seule créativité.

>> 4 conseils pour bien préparer son entretien annuel d'évaluation <<

2. Apprenez à connaître votre manager

Désolée de vous le rappeler mais il a (presque) un droit de vie et de mort sur votre carrière. Son opinion sur vous est celle qui va filtrer auprès des big boss, alors sans faire de la lèche, évitez de commettre les bourdes qui ne passeront pas. Comme vous, votre manager a un moteur, un but et une façon de concevoir son travail. Discutez avec lui pour en savoir un maximum sur sa vision et ses valeurs, vous n'en serez que plus performant pour mener la mission qu'il vous a confiée.

>> Comment savoir si votre boss vous déteste ? <<

3. Restez en veille sur votre secteur d'activité

Abonnez-vous à un magazine de presse spécialisée, aux newsletters de vos concurrents et aux groupes liés à votre activité sur LinkedIn. Les plus informés seront toujours les plus en avance sur les besoins de leurs clients, et sur les perspectives du marché. L'innovation étant devenue une religion en France, vous ne pouvez pas vous permettre de ne pas être à la page. 

4. Trouvez-vous un mentor

Il y a forcément quelqu'un que vous admirez et de qui vous auriez beaucoup à apprendre dans votre boîte. Sans lui demander de devenir officiellement votre mentor, créez le contact, déjeunez régulièrement avec lui ou elle, et lorsque vous aurez besoin de conseils professionnels, vous pourrez vous adresser à lui. 

5. Travaillez plus, et plus intelligemment

Nous avons tendance à nous ménager en comptant le temps passé et l'énergie déployés dans un projet. Pourquoi ne pas se laisser aller, se prendre au jeu et se fixer la seule limite de faire le meilleur boulot possible, sans pour autant y passer des nuits, mais en travaillant plus intelligemment. Réfléchir à la méthode et à la stratégie de travail avant de foncer tête baissée dans les dossiers. 

6. Soyez volontaire pour participer à des projets transverses

N'oubliez pas qu'une entreprise est un tout, et qu'il n'est jamais bon de s'isoler dans un service sans se tenir au courant de l'activité de l'équipe voisine. Participez autant que possible aux projets d'autres entités de la société, apportez votre expertise, écoutez, posez des questions. C'est une bonne façon de rencontrer de nouveaux collaborateurs, de vous rendre visible et plus compétent. Pas question pour autant de marcher sur les plates-bandes des autres, restez à votre place et dans vos domaines de compétence.

>> Développez votre leadership <<

7. Allez au bout de vos missions et de vos engagements

C'est la base, mais on peut parfois l'oublier quand on a un manager un peu trop souple et une équipe un peu relâchée. Faites ce que vous êtes censé faire, dans les délais et le respect des budgets, et faites-le bien. Une tâche non remplie ou retardée à cause de vous, c'est autant de stress imposé à votre bosse, et autant de discrédit à votre compteur. Avant d'être celui qu'on promeut, il faut être celui à qui l'on confie une mission les yeux fermés.

>> Les mauvais réflexes qui vous pénalisent dans votre travail <<

>> Négocier son salaire : 3 erreurs à éviter <<

À voir
Aussi