Et si vous cessiez de croire que votre entreprise est remplie de personnalités toxiques ?

Et si vous cessiez de croire que votre entreprise est remplie de personnalités toxiques ?
Et si vous cessiez de croire que votre entreprise est remplie de personnalités toxiques ?
Du tyran à l'hypocrite en passant par le critique et l'éternelle victime, l'entreprise semble être peuplée de personnalités toxiques. Et si vous appreniez à vous en distancier ? Quelques conseils pour y arriver.
A lire aussi
Une photo de biberon rempli de céréales choque les internautes
News essentielles
Une photo de biberon rempli de céréales choque les...


Il existe une vaste littérature sur le sujet des personnalités toxiques au bureau. Du tyran à l'hypocrite en passant par le critique et l'éternelle victime, on finirait presque par penser que l'entreprise est un champ de mines. Et si nombre de ces personnes n'étaient que des êtres humains faillibles dont le pouvoir de nuisance est proportionnel à l'importance que vous accordez à leurs agissements ?

Comprendre ce qui génère l'impression d'avoir affaire à une personnalité toxique vous aidera à trouver d'autres solutions que celle de rajouter un nom à votre liste noire.

Pour que vous soyez en difficulté avec une personne au point de la qualifier de personne toxique, il faut deux ingrédients :

1. Que cette personne adopte un comportement potentiellement toxique
2. Que vous réagissiez mal à ce comportement


>> Quatre profils de losers : ces gens qui ne peuvent pas réussir dans l'entreprise <<

Qu'est-ce qu'un comportement potentiellement toxique ?

C'est un comportement qui instaure une relation déséquilibrée, de type dominant/dominé.
Que ce soit pour vous écraser ou pour se faire passer pour une victime, l'autre cherche à vous manipuler en vous faisant admettre que vous êtes moins bien ou mieux que lui.

Face à ce type de difficulté relationnelle, on passe généralement son temps à se demander pourquoi l'autre adopte un tel comportement et ce que nous pourrions faire pour qu'il en change.

C'est malheureusement peu efficace car les raisons d'agir sont souvent obscures (même pour la personne concernée), et pour ce qui est de notre capacité à changer les autres, elle est quasiment nulle comme vous le savez depuis longtemps.   
Reste le deuxième ingrédient, à savoir l'effet que ce comportement a sur vous.
Vous l'avez remarqué, tout le monde ne trouve pas toxique les mêmes personnes. Le pouvoir toxique qu'a un comportement sur vous est lié à votre personnalité.

>> Comment gérer ses émotions au travail ? <<

Prenons le cas du tyran, il sera particulièrement toxique pour un perfectionniste qui a déjà tendance à se tyranniser lui-même, alors que d'autres, plus rebelles, développeront des techniques d'esquive pour faire semblant de travailler. De même l'hypocrite fera beaucoup plus de dégâts sur une personne empathique qui a besoin de se sentir appréciée que sur un solitaire qui n'écoutera ses flatteries non sincères que d'une oreille distraite.

Ce qui vous fait le plus de mal est ce qui ne répond pas à vos besoins ou ce qui heurte vos valeurs. Examinez votre liste de personnalités toxiques et réfléchissez aux raisons qui vous ont poussé à les inscrire dans cette liste. Quels besoins importants n'ont-ils pas nourris, quelles valeurs ont-ils malmenées ?

>> Comment savoir si votre boss vous déteste ? <<

Pourquoi trouvez-vous ces personnalités toxiques ?

Mais ce qui va achever de rendre un comportement toxique pour vous c'est l'interprétation que vous allez faire de la raison pour laquelle cette personne a agi de la sorte. De cette interprétation va naître un dialogue intérieur puissamment dévastateur, attisé par toutes vos peurs.

>> Méditation au travail : "10 mn pour se reconnecter et relâcher la pression" <<

Imaginons que vous ayez un pris un nouveau poste difficile dans lequel vous n'êtes pas encore très à l'aise. Vous vous donnez du mal et vous avez un grand besoin d'avoir des retours positifs sur votre travail. Sur ce, un collègue, critique de son état, vous fait remarquer qu'à son sens votre projet manque d'organisation. Le mieux serait de demander à votre collègue quels sont les faits qui lui font dire cela, mais il se peut que votre peur de ne pas être à la hauteur enclenche en vous le discours interne suivant : « Ce type m'en veut, il trouve que je ne suis pas à ma place, si ça se trouve il voulait mon poste, il le fait exprès pour me mettre mal à l'aise, en plus il le sait que c'est dur pour moi, c'est ignoble de sa part de me dire ça, c'est un être abject, je déteste les gens qui font ce genre de bassesses… »

Le problème du discours interne est qu'il saute sur une explication douloureuse sans explorer les autres explications possibles. Peut-être votre collègue tentait effectivement de vous nuire, mais peut-être est-il un maniaque des organigrammes et était-il simplement frustré de ne pas avoir vu celui de votre projet.

Comment être immunisé contre les personnalités toxiques ?

Une manière de vous immuniser contre la toxicité de certains comportements est de réfléchir aux quatre questions suivantes :
1. Pourquoi ce comportement me fait-il du mal ?
2. Quelle raison ai-je vu à ce comportement ?
3. Quelles autres raisons seraient possibles ?
4. Pourquoi ai-je choisi la raison que j'ai choisie ?

En résumé, s'il est vrai qu'il existe des personnalités réellement toxiques, votre liste noire est probablement plus longue que nécessaire.

Identifier vos zones sensibles vous permettra de relativiser la dangerosité de certaines personnes et de retrouver un peu de sérénité au bureau.

VOIR AUSSI

Peut-on être ami avec ses collègues de bureau ?
Amour au travail : 3 conseils pour gérer une relation
10 bonnes raisons de critiquer en entreprise
Serge Guérin : "Nous sommes en train de découvrir une économie de la convivialité"