Les 7 signes capitaux qui prouvent que vous avez besoin de vacances

Les 7 signes capitaux qui prouvent que vous avez besoin de vacances
Depuis quelques semaines, vous vous sentez très fatiguée, vos collègues vous exaspèrent et vous avez envie de tout, sauf de travailler. Plus aucun doute, vous avez urgemment besoin de vacances.


Votre tonus  est en chute libre
Vannée, exténuée, épuisée… les qualificatifs ne manquent pas pour décrire votre état ces derniers temps. Pourtant, ce n’est pas faute de prendre votre santé en main. Votre médecin vous a concocté un puissant traitement vitaminé, vous avez banni les soirées en semaine pour mieux profiter de votre couette et veillez scrupuleusement à vos menus. N’allez pas chercher plus loin, si malgré tout la fatigue persiste, c’est que vous avez simplement besoin de vacances.

Vous chopez toutes les maladies
Grippe, bronchite, gastro-entérite… C’est fou, en moins d’un mois, vous avez attrapé à peu près toutes les maladies d’hiver. Et là, avec les températures froides, vous tremblez de nouveau pour votre santé. L’explication de cet état fébrile est en fait assez simple : comme vous êtes faible, votre organisme attrape tous les virus qui traînent. Ces maladies vous fragilisent à nouveau et rebelote, vous retombez malade. Pas de doute, votre corps réclame des vacances. Et vite…

C’est quoi cette mine !
Franchement, s’il était encore vivant, vous feriez de la concurrence à Michael Jackson. Vous n’avez jamais été aussi pâle. Des affreux cernes mangent la moitié de votre visage et aucun pinceau ne parvient à les dissimuler. En arrivant au bureau le matin, vous vous demandez même parfois si vous n’avez pas simplement oublié de vous maquiller. A un moment donné quand tous les blush et poudres ne permettent plus de sauver les apparences, pensez à prendre quelques jours off.

Elle est passée où votre motivation ?
Vous la salariée modèle toujours prête à relever de nouveaux challenges, avez le moral soudain en berne. Manque de concentration, pensées au ralenti, lassitude générale… Vous êtes à bout de souffle. Angoissée le dimanche soir, vous ne renaissez que le vendredi suivant. La situation n’est plus tenable, il faut que vous vous accordiez un peu de détente.

Vous avez une collègue qui a fait un burn out
Depuis, tout le monde parle d’elle au passé !! Nadine avait pourtant l’air d’aller bien avant de péter les plombs en pleine réunion la semaine dernière. Il paraît qu’elle est arrêtée pour 6 mois. Du coup maintenant, c’est vous la chouchoute du chef. Un conseil, anticipez le surmenage en prenant quelques jours de répit.

Vous rêvassez sur les sites de voyage…
L’autre jour, vous êtes tombée sur une offre de séjour à prix cassé et depuis vous passez tout votre temps (de travail ?) à scruter les sites de voyagistes, comparateurs de vol et enchères à l’affut du moindre bon plan. Ça suffit, maintenant cliquez sur « réserver » !

Votre station de métro est fermée pour travaux
Ce qui signifie que vous allez devoir faire deux changements, marcher quinze minutes pour enfin arriver à votre travail, soit au total deux heures de transports supplémentaires par semaine ! Adieu talons et cours de gym. C’est le moment de vous offrir un aller-retour pour n’importe où.

Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Emploi : 7 astuces pour optimiser sa pause déjeuner

Comment savoir si votre boss vous déteste ?

Les pires métiers du monde

Télétravail : les arguments chocs pour convaincre votre patron