Salaire des femmes cadres dirigeantes : 22% de moins que les hommes en Europe

Salaire des femmes cadres dirigeantes : 22% de moins que les hommes en Europe
Une étude du cabinet Mercer publiée mardi révèle que les femmes cadres dirigeantes des entreprises gagnent 22% de moins en moyenne que leurs homologues masculins en Europe. C'est en Allemagne que l'écart salarial hommes-femmes cadres supérieurs, en rémunération totale, est le plus élevé (22%). En France, l'inégalité atteint les 14%.


En ces temps électoraux où plusieurs candidats formulent vœux et promesses sur la question de la parité salariale en France, une étude publiée mardi par le cabinet Mercer, spécialisé en ressources humaines, rappelle, chiffres à l'appui, l’étendue du problème. D’après ses calculs basés sur une comparaison des salaires médians (autant de personnes gagnent plus, autant de personnes gagnent moins), les femmes cadres dirigeantes des entreprises en Europe gagnent 22% de moins en moyenne que leurs homologues masculins. En Europe de l’Ouest, ce sont les Allemandes qui pâtissent le plus de cette inégalité, avec une rémunération totale (primes et bonus inclus) inférieure de 22% à celle des hommes. Il faut toutefois noter que l’écart se réduit à 10% si l’on considère uniquement le salaire de base des femmes et des hommes en Allemagne. En France, les femmes cadres gagnent 14% de moins que leurs équivalents masculins, qu’il s’agisse de leur salaire de base ou de leur rémunération totale. Le cabinet Mercer estime que c’est davantage « la nature des fonctions, l’ancienneté ou l’expérience » que le sexe qui expliquent ces disparités salariales dans le pays.

L’écart de salaires (en rémunération totale) entre hommes et femmes cadres supérieurs est de 20% en Autriche, de 19% en Suède, de 18% en Espagne, en Grèce et en Lituanie, de 14% aux Pays-Bas et en Roumanie, de 13% en Hongrie, de 12% au Danemark et en Serbie, de 11% en Slovaquie, de 10% en Irlande et en Pologne, de 9% en Italie, en Finlande, au Royaume-Uni et au Portugal, de 8% en Norvège, de 7% en Suisse, de 6% en Belgique et enfin de 5% en République tchèque et en Ukraine. L’étude a relevé deux pays seulement où les femmes cadres dirigeantes perçoivent une rémunération supérieure à celle des hommes : la Bulgarie (5%) et la Russie (3%). Au Moyen-Orient et en Afrique, les femmes cadres perçoivent des salaires inférieurs à ceux de leurs pairs masculins, comme au Maroc (-15%), aux Émirats Arabes Unis (-12%) et en Turquie (-1%). Les écarts les plus importants se retrouvent dans les pays du Golfe comme le Qatar (-38%). En Arabie saoudite, « il n'est pas possible d'établir une comparaison (...) en raison du nombre trop faible de femmes dirigeantes », précise cette étude.

Élodie Vergelati


Avec AFP
Crédit photo : Valueline

VOIR AUSSI

Ce que François Hollande propose pour l'égalité femmes-hommes

L'égalité salariale H/F bientôt dans la Constitution ?

Une femme doit travailler 59 jours de plus qu'un homme pour toucher le même salaire

Égalité salariale : ce que dit la nouvelle loi

Égalité salariale : ce que dit la nouvelle loi
comments powered by Disqus