Les femmes, leviers de performance dans les entreprises innovantes

Les femmes, leviers de performance dans les entreprises innovantes
La présence de femmes dans le top management d'une entreprise participe de ses meilleures performances, surtout lorsque celle-ci est tournée vers l'innovation et la R&D. C'est ce que révèle une étude menée par deux chercheurs américains et publiée dans le Strategic Management Journal.


Robert H. Smith et Cristian L. Dezsö, deux chercheurs de l’université du Maryland et de Columbia aux Etats-Unis, ont cherché à démontrer que la représentation des femmes dans les instances dirigeantes d’une entreprise apporte une diversité bénéfique pour l’ensemble de l’équipe managériale, enrichit les comportements de l’ensemble des managers de la société, et stimule les femmes cadres de l’entreprise. Pour ce faire, ils ont mis leur théorie à l’épreuve en utilisant 15 années de données concernant les équipes dirigeantes des 1500 filiales des sociétés de l’indice S&P 500.

Résultat, les chercheurs s’aperçoivent que la présence de femmes dans le top management est certes un gage de meilleures performances pour la société, mais particulièrement dans la mesure où la société en question développe des stratégies d’innovation et de R&D. « Dans ce contexte, les avantages sociaux de la parité et les comportements induits par la présence des femmes semblent particulièrement importants pour la performance managériale globale », expliquent les auteurs de l’étude.

Les sociétés innovantes qui investissent dans la R&D présentent ainsi de meilleures performances lorsqu’elles accueillent des femmes dans leurs équipes dirigeantes. Les chercheurs expliquent ceci par le fait que dans les processus d’innovation et de création, les femmes affichent souvent un style de management collaboratif, en invitant tous les membres à participer, ce qui renforce la créativité des équipes. L’étude tend à prouver également que cette présence féminine est à l’origine d’un cercle vertueux d’émulation et d’ambition pour l’ensemble des femmes de la société, séduites par les perspectives d’évolution en interne.
Moteurs efficaces de la création et de l’innovation aux côtés des hommes, les femmes représentent toujours moins de 25% des cadres dirigeants en France et dans le monde, et moins de 5% des PDG des 500 plus grandes entreprises du monde.

Crédit photo : Digital Vision

VOIR AUSSI

Delphine Ernotte, Orange France : « Il faut faire évoluer le management »
Entreprises : des stéréotypes bien ancrés sur les femmes et les hommes
Microsoft : « le challenge est d’attirer et développer les talents féminins »
Les nouveaux modèles de travail : quand bien-être rime avec compétitivité